Articles

Le - Soixante cambriolages résolus et un réseau démantelé en Creuse et en Haute-Vienne

Faits divers

Soixante cambriolages résolus et un

réseau démantelé en Creuse et en

Haute-Vienne

GUÉRET FAITS DIVERS CREUSE

Soixante cambriolages résolus et un réseau démantelé en Creuse et en Haute-Vienne

Les scellés seront restitués aux victimes. © Gendarmerie / Brigade de recherches de Saint-Junien

Un réseau de cambrioleurs a été démantelé par la police de Guéret (Creuse) et la gendarmerie de Saint-Junien (Haute-Vienne) qui se sont unies pour mettre fin à ces vols.

Ils ciblaient en priorité les maisons principales et secondaires, mais ne crachaient pas sur un ou deux commerces de temps en temps. Mardi 6 mars, les enquêteurs de la brigade de recherches de Saint-Junien et la police nationale de Guéret ont mis fin aux agissements d’un groupe de cambrioleurs agissant dans la périphérie est de Limoges et à Guéret.

Deux femmes  à la tête du réseau

Sept personnes ont été interpellées. Cinq ont été mises en examen pour vol, recel et association de malfaiteurs, trois ont été écrouées. « Pour le moment, nous avons une soixantaine de cambriolages qui ont été résolus sur les deux départements dont 21 en Creuse », explique le colonel Médard.

À la tête de ce réseau local, deux femmes donnaient les ordres aux hommes pour réaliser ces méfaits. « Ils volaient ce qui était facilement transportable : les bijoux, les vêtements et les appareils électroménagers. Les objets dérobés étaient ensuite revendus sur place ou écoulés en Afrique du Nord », explique le chef d’escadron Sylvain Soula.

Lors des interpellations, une centaine d’objets ont été saisis sur les différents lieux de perquisition. Une centaine de scellés devraient être restitués aux victimes. « Il y a encore des investigations à mener pour trouver d’éventuels nouveaux complices », assure François Gaillard, patron de la police de Guéret. D’autres cambriolages pourraient être élucidés grâce à ce démantèlement.

Pierre Vignaud
pierre.vignaud@centrefrance.com

Sourcewww.lepopulaire.fr

Partagez cet article !