Articles

Le - Agen. Prison ferme pour le motard qui avait semé les gendarmes à 200 km/h

NOUVELLE AQUITAINE

Agen. Prison ferme pour le motard qui avait semé les gendarmes à 200 km/h

Un motard, qui avait réussi à échapper aux gendarmes d’Agen après une course-poursuite à près de 200 km/h, a été condamné à un an de prison ferme par le tribunal correctionnel d’Agen.

Après plusieurs mois d’attente, les gendarmes ont enfin réussi à interpeller un motard habitué aux excès en tout genre. Cet homme de 35 ans a fait l’objet d’une comparution immédiate devant le tribunal d’Agen (Lot-et-Garonne), vendredi 1er juin. Il a été condamné à un an de prison avec mandat de dépôt, une peine particulièrement lourde.

Au guidon de sa puissante moto, un BMW 1 000, le trentenaire, adepte des numéros d’équilibriste et des pointes de vitesse, avait à plusieurs reprises défié les forces de l’ordre, rapporte La Dépêche. Le 25 avril dernier, il est allé encore plus loin.

Privé de permis pendant cinq ans

Alors qu’ils procédaient à une opération de contrôle de vitesse sur la RN 21, les gendarmes l’ont aperçu. Le pilote enchaînait les accélérations et les wheeling. Deux gendarmes de l’Escadron départemental de sécurité routière (EDSR) ont alors décidé de se lancer à sa poursuite.

Mais le motard a accéléré et, lancé à près de 200 km/h, a pris tous les risques pour échapper aux militaires. Ces derniers ont finalement abandonné pour éviter l’accident.

Artisans qualifiés, architectes, services à la carte… : avec Homly You, faire des travaux n’a jamais été aussi simple

Le motard a finalement été interpellé quelques semaines plus tard. Il a d’abord nié les infractions, avant d’avouer. Il a été placé en détention et ne pourra pas repasser de permis pendant cinq ans.

Sourcewww.ouest-france.fr

Partagez cet article !