Articles

Le - Aisne : Les gendarmes ont bien fait de contrôler une automobiliste qui roulait trop lentement

Aisne : Les gendarmes ont bien fait de contrôler une automobiliste qui roulait trop lentement

FAITS DIVERS Quand rouler trop lentement est aussi suspect que rouler trop vite

Mikaël Libert

Publié le 10/02/20 à 16h12 — Mis à jour le 10/02/20 à 16h12

Illustration d'une patrouille de gendarmerie.
Illustration d’une patrouille de gendarmerie. — C. Allain / 20 Minutes

Excès de lenteur. Fin janvier, les gendarmes de la Capelle ont interpellé une conductrice qui cumulait les infractions au volant a-t-on appris auprès de la gendarmerie de l’Aisne. Le motif initial du contrôle était une circulation anormalement lente.

Le 29 janvier dernier, en fin de journée, une patrouille de gendarmerie remarque une voiture qui circule « à très faible allure » dans le centre-ville de la Capelle. Le comportement semble assez suspect aux militaires qui décident donc de procéder à un contrôle.

Absolument rien n’est en règle

Au volant se trouve une femme dont l’âge n’a pas été précisé. Cette dernière est bien en peine de présenter son permis de conduire aux gendarmes, celui-ci ayant été suspendu. Première infraction.

A l’examen des papiers du véhicule, les militaires vont de surprise en surprise, relatent-ils. La voiture n’est pas assurée, le contrôle technique est dépassé et la carte grise est toujours au nom de l’ancien propriétaire. On est à quatre infractions.

Mais la liste ne s’arrête pas là. La manière de conduire de l’automobiliste encourage les gendarmes à procéder à un dépistage de stupéfiants. Le test réagit positivement au cannabis. Cinquième infraction. Après une rapide fouille de la mise en cause, cette dernière est trouvée en possession de cannabis. Sixième infraction.

C’est pour l’ensemble de son œuvre que l’automobiliste va être prochainement convoquée devant la justice. Et en attendant la décision du tribunal, sa voiture a été saisie.

Source : www.20minutes.fr

Partagez cet article !