Articles

Le - Appelés pour un décès à domicile, les gendarmes repartent avec un dealer présumé

Haute-Garonne. Appelés pour un décès à domicile, les gendarmes repartent avec un dealer présumé

Appelés pour déterminer les circonstances de la mort d’un homme, mardi 8 septembre, à Villeneuve-Tolosane (Haute-Garonne), les gendarmes ont été attirés dans un logement voisin par une odeur de cannabis. Ils y ont découvert de la drogue et du matériel de conditionnement. Le suspect, âgé d’une trentaine d’années, a été interpellé.

Les gendarmes sont tombés sur l’équipement du « parfait » dealer en suivant l’odeur de cannabis qui émanait d’un logement (photo d’illustration). | OUEST-FRANCE

Les gendarmes de la compagnie Toulouse-Mirail se sont rendus, mardi 8 septembre, dans une habitation de Villeneuve-Tolosane (Haute-Garonne), pour constater le décès d’un homme. Sur place, une odeur de cannabis émanant du premier étage a attiré les militaires qui ont procédé à la perquisition du logement voisin, raconte La Dépêche.

Dans cette chambre de bonne, un vrai attirail de dealer attendait les forces de l’ordre : 800 g d’herbe, 120 g de résine, 40 « grinders » – qui permettent de broyer le cannabis –, des sachets de conditionnement et 400 € en liquide. Le suspect, un homme de 30 ans, a été interpellé dès son retour chez lui, au beau milieu de la perquisition.

Déjà condamné pour trafic de stupéfiants

Le trentenaire aurait reconnu les faits. Il aurait expliqué qu’il s’adonnait à de la revente pour arrondir ses fins de mois. L’homme venait pourtant de passer deux ans en prison pour trafic de stupéfiants. Il avait été libéré en juillet dernier.

Le dealer a été présenté, mercredi 9 septembre, devant le magistrat de permanence du parquet de Toulouse. Il doit passer devant le tribunal correctionnel, en comparution immédiate, ce jeudi 10 septembre.

Source : www.ouest-france.fr

Partagez cet article !