Articles

Le - Arnaque à la clé USB « vérolée » : les gendarmes font de la prévention

Arnaque à la clé USB « vérolée » : les gendarmes font de la prévention

Des cas constatés dans le Nord

par Mathieu Chartier (@chartier_mat)

Le groupement de gendarmerie du département du Nord alerte la population quant aux arnaques à la clé USB qui tendent à se multiplier à la lisière belge.

iStock-527495289 900.jpg

© iStock

Le Figaro se fait l’écho d’une mise en garde des gendarmes des Hauts-de-France quant à la recrudescence d’arnaques à la clé USB. En effet, des clés USB sont aléatoirement déposées dans les boîtes aux lettres de certains habitants, sans aucune explication. Il s’avère qu’elles peuvent contenir divers malwares, et notamment des chevaux de Troie permettant ensuite à des pirates informatiques d’accéder aux systèmes infectés, notamment pour subtiliser des données sensibles.

Rappelons que toutes sortes de virus et attaques informatiques peuvent être véhiculés par les clés USB. Ici, les pirates jouent sur la curiosité des utilisateurs qui, trouvant une clé USB sans indication particulière, seront tentés de la connecter à leur ordinateur pour voir ce qui se trouve dessus.

Une campagne de prévention lancée sur Facebook

Sur Facebook, le Groupement de gendarmerie départementale du Nord (59) explique : « Une nouvelle arnaque serait de retour… Il s’agit de l’arnaque à la clé USB. La méthode est simple : le malfaiteur dépose une clé USB dans votre boite aux lettres dans le but que vous branchiez celle-ci à votre ordinateur pour consulter son contenu. C’est à ce moment que vous êtes piégé. La clé USB va en effet installer un virus, permettant l’accès à distance à toutes vos informations confidentielles. Pour ces raisons, nous vous invitons à ne pas utiliser de clé USB que vous avez trouvée dans votre boîte aux lettres ou dans un lieu public, ne tentez pas de découvrir ce qu’elle contient, mais détruisez-la« .

Les arnaques de ce genre ne sont pas nouvelles et ont déjà fait l’objet de campagnes de prévention de la part des forces de l’ordre ces dernières années, y compris dans le Nord. On en recense aussi dans bien d’autres pays du monde. Jouer sur la curiosité des gens avec de simples clés USB — à moins de 1 € (l’unité) achetées en quantité directement en Chine — étant une discipline désormais mondiale chez les pirates informatiques.

Partagez cet article !