Articles

Le - Bulletin de solde: un nouveau format

Bulletin de solde: un nouveau format

Publié le 28-01-2019 Par ELSA

    Le bulletin de solde change de format avec la solde de janvier 2019 ! Découvrez-le au travers de la vidéo explicative.

    Pour rappel, le bulletin de solde est désormais uniquement disponible en ligne :

    – à compter de ce jour (28 janvier)sur l’Intranet, via le portail Agorha dans « Mon dossier » – « GED personnelle »

    – dans le courant de cette semaine via le portail ENSAP (https://ensap.gouv.fr/ ),

    Pour plus de détails et pour toute question relative à la solde, consultez la page sous ce lien ou appelez le SIAS-G au numéro vert 0800.861.146 – code application 765
    Ici, la vidéo explicative 

    Sourceprivate.gendcom.gendarmerie.interieur.gouv.fr

    Point de situation sur le versement de la solde en janvier 2019

    Publié le 25-01-2019 Par GAELLE

    Le premier versement de la solde avec le nouveau calculateur s’est bien déroulé. Néanmoins, le versement de l’IJAT fait face à une difficulté importante mais identifiée. Explications.

    1 – Ce mois de janvier 2019 est le premier du versement de la solde via le nouveau calculateur Agorha solde. L’opération s’est bien déroulée. Les virements sont effectués ce jour sur les comptes en banque des 126 000 militaires de la gendarmerie (active et réserve) et ayants-droit, dorénavant soldés par ce nouvel outil. Rappel : votre feuille de solde sera disponible dès lundi sur Agorha et dans la semaine sur le site de l’ENSAP. En cas d’interrogation, le centre d’appel n° 0800 861 146 est ouvert (numéro vert).

    2 – En ce qui concerne les réservistes, tous les paiements des missions certifiées de 2018 ont été effectués, soit 40 M€.

    3 – On relève une difficulté concernant le versement de l’IJAT.

    11 659 922 € ont été payés à 8 123 militaires au titre des missions 2018, soit 58.3 % du montant total dû.

    8 350 316 € d’IJAT sont en retard de paiement au profit de 9 290 militaires, soit 41.7 % du montant total dû. Les raisons de ce retard sont identifiées. Ce n’est ni un problème budgétaire, ni un défaut technique des outils de calcul et de paiement. Il s’agit d’une absence de certification de certaines missions effectuées en 2018, par la chaîne administrative de l’escadron jusqu’à l’échelon région. Elles sont d’ores et déjà prises en compte dans le calculateur pour mise en paiement en février.

    Le montant moyen s’élève à 500 € par militaire. Les 820 dossiers de militaires pour lesquels le montant dû est supérieur à 2 500 € seront traités selon une procédure d’urgence mise en œuvre dès lundi 28 janvier pour une mise en paiement effective début février.

    4 – Ces dysfonctionnements vont à l’encontre des engagements pris par le directeur général quant au paiement en janvier 2019 de l’intégralité des IJAT 2018. Ils créent légitimement un émoi pour les 9 290 militaires concernés.

    Afin que les responsabilités soient clairement établies, une enquête administrative est confiée à l’IGGN, à laquelle seront associés deux CC3 de la GM.

    La directive est donnée aux régions de procéder à la vérification et certification de toutes les missions encore en attente, sans délai.

    Sourceprivate.gendcom.gendarmerie.interieur.gouv.fr

    Partagez cet article !