Articles

Le - «CLIGNOVIRUS» : LES GENDARMES ALERTENT SUR LE MAL QUI FRAPPE CERTAINS AUTOMOBILISTES

«CLIGNOVIRUS» : LES GENDARMES ALERTENT SUR LE MAL QUI FRAPPE CERTAINS AUTOMOBILISTES

Par CNEWS – Mis à jour le 12/10/2020 à 08:30Publié le 12/10/2020 à 08:30PartagerTweet

 [LOIC VENANCE / AFP]

De l’humour pour faire passer un message bien sérieux. C’est ainsi que les gendarmes de Haute-Marne ont alerté sur une pratique dangereuse de certains automobilistes : la mauvaise utilisation, voire l’absence d’utilisation du clignotant.

Sur sa page Facebook, la gendarmerie met en effet en garde contre le «clignovirus», nouveau mal qui, comme le coronavirus, se propage. «Après analyse, il s’avère que ce virus (qui n’est pas inconnu dans le monde de la sécurité routière) touche un grand nombre de véhicules à moteur (voiture, camions, motos, tracteurs…) circulant sur les axes du département», relèvent les forces de l’ordre.

«Comme vous le voyez, ce virus est particulièrement actif et peut être très dangereux dans certaines situations. Notre laboratoire ‘sécurité routière’ travaille sur le phénomène», écrivent encore les gendarmes, usant du vocabulaire médical désormais bien connu du grand public avec la véritable épidémie actuelle.

Interrogé par France 3 Champagne-Ardenne sur cette communication originale, le capitaine Laurent Nilot explique que ce type de publication «dédramatise, même si ça reste important».

Pour rappel, ne pas utiliser son clignotant constitue une infraction de 2e classe, passible d’une amende forfaitaire de 35 euros et d’un retrait de 3 points sur le permis de conduire.

Source : www.cnews.fr

Partagez cet article !