Articles

Le - Dans le Cher, les gendarmes roulent en motos-cross électriques silencieuses

Cher

Dans le Cher, les gendarmes roulent en motos-cross électriques silencieuses

Les militaires de la Gendarmerie du Cher sont désormais équipés de moto-cross électriques, des engins silencieux, passe-partout, compléments d’autres moyens de déplacements.

Ces nouveaux engins permettent de sillonner tout spécialement les voies vertes.
Ces nouveaux engins permettent de sillonner tout spécialement les voies vertes. (©Gendarmerie du Cher)

Par Laurent REBOURS

Publié le 18 Août 21 à 17:41 

Des motos électriques pour les gendarmes… à quoi ça sert ? Voilà la question que posent en préambule, sur leur page Facebook, les gendarmes du Cher.

Car ils sont dotés depuis peu de moto-cross électriques pour leurs déplacements ruraux. Des engins particulièrement maniables dont ils expliquent l’utilité.

Surveillance des voies vertes

Ces moto-cross électriques se veulent un outil supplémentaire, pour se déplacer sur des terrains particuliers, elles ne viennent pas en remplacement des autres motos, ni des voitures.

De nouvelles compétences

Ces moyens nouveaux, s’inscrivent dans le Contrat Opérationnel pour la Sécurité des Mobilités (COSM), qui découle d’une réflexion pilotée par le colonel François Haouchine et son adjoint à la sécurité des mobilités le capitaine Sébastien Brunet.

Ce COSM implique les 58 militaires de l’Escadron départementale de sécurité routière du Cher, il permet de « redéployer les forces de sécurité routière, optimise l’existant, regonfle l’optimisme ».

Occasion également de créer de nouvelles compétences humaines :

L’EIFR-M (Équipe d’Investigations des Flux Routiers-Mobilités) permet aux enquêteurs « les plus pointus (et pugnaces), de se regrouper en équipe ».

Un dispositif efficace, « ils donnent le meilleur pour tirer le fil du complexe et de l’obscur, sur des enquêtes importantes en matière de trafic de stupéfiants ou d’infractions mêlant les codes des transports, du travail et pénal ».

Le PAM-18 assure une présence dans les transports en commun, sur les lignes du département.

« Bien sûr, les actions de prévention auprès des motards, des écoles et auto-écoles se poursuivent, elles ont fait leurs preuves » ajoute la Gendarmerie du Cher.

Source : actu.fr

Partagez cet article !