Les publicités dans la revue de l'Echo du képi ne figurent pas sur la version en ligne à télécharger mais uniquement dans la version « papier »

Articles

Le - Dordogne : deux gendarmes blessés dans une course-poursuite avec un engin de chantier

Dordogne : deux gendarmes blessés dans une course-poursuite avec un engin de chantier 

Publié le . Mis à jour  par Nicolas Caminel.

En arrière-plan, la chargeuse qui s’est encastrée dans un abri pour voitures.  NICOLAS CAMINEL

Deux militaires ont été blessés, ainsi que le conducteur pris de folie qui avait volé une chargeuse à l’usine de chaux de Saint-Astier.

C’est un véritable rodéo qui s’est déroulé vendredi 3 mai entre 22 h et 22 h 45 en Dordogne, entre Saint-Astier et Saint-Germain-du-Salembre. D’après de nombreux témoignages, un homme pris de folie suite à un différend familial a dérobé une chargeuse de l’usine de chaux de Saint-Astier avant de prendre la fuite par la route. Aux commandes de cet engin de plus de 15 tonnes, il s’est lancé à toute vitesse sur la route de Saint-Germain, rapidement poursuivi par deux voitures de gendarmerie.

L’homme a eu le temps de provoquer de gros dégâts, renversant des véhicules sur les bas-côtés, raclant de gros tas de terre en zigzaguant, avant de s’encastrer dans un mur à un croisement dans le bourg de Saint-Germain. Là, les gendarmes ont tiré plusieurs coups de feu. Mais le forcené a réussi à dégager son engin et à reprendre la route après avoir blessé deux militaires.

Le conducteur transporté aux urgences

La course-poursuite s’est terminée 500 mètres plus loin, à la sortie du village, en direction de Ribérac, l’engin de chantier allant s’encastrer définitivement dans un abri de voitures, juste en face de l’ancien garage Estival. Blessé, le conducteur a été emmené aux urgences.

Un important déploiement des forces de gendarmerie, sous la direction du colonel Lionel Nicot, commandant du groupement de la Dordogne, a donc investi ce bourg, d’habitude tranquille. De nombreux véhicules du centre de secours de Saint-Astier étaient également présents, ainsi que des agents Enedis, un poteau électrique ayant été détruit au stop du bourg de Saint-Germain. Enfin, les services de l’Équipement de Neuvic et Saint-Astier ont eu fort à faire pour dégager la route départementale des monticules de terre déplacés par l’engin de chantier.

Partagez cet article !