Articles

Le - Gendarme tué à Beaune : l’automobiliste placé en garde à vue

Gendarme tué à Beaune : l’automobiliste placé en garde à vue

Par Arnaud Racapé, France Bleu Bourgogne et France Bleu

Lundi 11 avril 2016 à 15:42

Le gendarme Sébastien Conard est mort dimanche 10 avril près de Beaune

Le gendarme Sébastien Conard est mort dimanche 10 avril près de Beaune

Le Parquet de Dijon le confirme : l’automobiliste qui a heurté le gendarme à moto route de Seurre dimanche à la sortie de Beaune a été placé en garde à vue. Il va être entendu par les enquêteurs. Il pourrait s’agir d’un homicide involontaire.

Selon la Procureure de la République Marie-Christine Tarrare, l’homme a été placé en garde à vue dans les locaux du commissariat de Beaune aux ale

ntours de 15h ce lundi. Il sera entendu sur les circonstances de ce tragique accident, qui a vu Sébastien Conard, un gendarme motocycliste, perdre la vie lors d’une course-poursuite dimanche 10 avril. Les premières constations font état d’un refus de priorité de la part de l’individu, un Beaunois né en 1948. Il pourrait donc être poursuivi pour homicide involontaire.

Un choc frontal très violent

« Le conducteur du véhicule automobile impliqué dans cet accident mortel a quitté l’hôpital ce lundi », précise Marie-Christine Tarrare. « Il a été placé en garde à vue dans l’après-midi pour être entendu sur les faits qu’on lui reproche a priori, qui sont qualifiés d’homicide involontaire. Il aurait coupé la chaussée à un véhicule qui était prioritaire, il aurait donc dû laisser passer le véhicule du gendarme avant de s’engager. »

L’accident s’est produit tout près du pont de l’autoroute A31 à la sortie de Beaune. Une patrouille de la brigade motorisée effectuait un contrôle de vitesse sur la D973 lorsqu’un motard est passé devant eux à 169 km/h, au lieu de 90 km/h à cet endroit. Lancé à la poursuite du contrevenant,  Sébastien Conard est arrivé à vive allure à un croisement, juste avant le pont. Le moment choisi par l’automobiliste beaunois, qui arrivait en sens inverse, pour tourner à gauche en direction de Vignoles.

Appel à témoins et hommage des gendarmes de Côte-d’Or

Quant au motard fuyard, il n’a toujours pas été retrouvé. La police beaunoise en charge de l’enquête lance d’ailleurs un appel à témoins pour l’identifier. Il circulait entre Travoisy et Beaune ce dimanche entre 10h30 et 10h35. Composez 03.80.25.09.25 si vous pensez avoir des informations.

Sur son compte Facebook, la gendarmerie de Côte-d’Or a diffusé la photo du motocycliste bourguignon décédé. Dans le texte d’hommage qui accompagne cette photo, on apprend que Sébastien Conard était âgé de 41 ans, qu’il était couple. Diplômé de l’école de sous-officier de gendarmerie du Mans, il avait d’abord servi dans l’escadron 32/7 de gendarmerie mobile de Chaumont, avant de rejoindre la brigade de Chauffailles en Saône-et-Loire, puis Beaune en 2007.

Sourcewww.francebleu.fr

Partagez cet article !