Articles

Le - Granville. La gendarmerie en opération séduction

Granville. La gendarmerie en opération séduction

Le centre de recrutement de la gendarmerie intervenait mardi 22 octobre au Pôle Emploi de Granville.

L’adjudant-chef Bruno Canet s’est rendu au Pôle Emploi de Granville pour une matinée d’informations.
L’adjudant-chef Bruno Canet s’est rendu au Pôle Emploi de Granville pour une matinée d’informations. | OUEST-FRANCE

Ouest-France Publié le 22/10/2019 à 18h09

L’adjudant-chef Bruno Canet, du Centre information recrutement de la gendarmerie, était, mardi, au Pôle Emploi de Granville pour une matinée d’informations. Onze demandeurs d’emploi avaient répondu présent.

Avec 10 000 recrutements par an, le corps de la gendarmerie est un débouché solide. Des postes de gendarmes (niveau bac, entre 18 et 35 ans) et gendarmes adjoints (pas de condition de diplôme, recrutement de 17 à 26 ans) bien sûr, mais pas seulement. « Nous avons aussi besoin de métiers dits de soutien logistique comme de la gestion du parc immobilier, du secrétariat, des ressources humaines, de la restauration collective, liste Bruno Canet. Nous sommes aussi toujours en recherche de réservistes. Je rappelle que ce sont des missions ponctuelles et rémunérées avec un minimum de cinq jours par an. »

À noter que les inscriptions pour le concours de gendarmes se feront en début d’année 2020. Le concours de gendarme adjoint est, lui, en recrutement permanent. « Et le poste de gendarme adjoint permet ensuite de passer le concours en interne de la gendarmerie. » Pour postuler, c’est sur lagendarmerierecrute.fr.

Au sortir de cette réunion, quatre candidats se sont déclarés intéressés.

Source : www.ouest-france.fr

Partagez cet article !