Articles

Le - Hommage aux militaires de la gendarmerie nationale décédés dans l’exercice de leurs fonctions – Mardi 16 février 2021

Hommage aux militaires de la gendarmerie nationale décédés dans l’exercice de leurs fonctions – Mardi 16 février 2021

Communiqué du Général LM GASPARI Secrétaire général du Conseil de la fonction militaire de la gendarmerie (CFMG) aux présidents d’associations

« En ma qualité de secrétaire général du CFMG, je mesure, depuis ma prise de fonctions le 1er août 2018, votre attachement indéfectible à la Gendarmerie.

Le 16 février revêt un caractère très solennel et constitue, pour nous tous gendarmes d’active, retraités, réservistes ou tout simplement amis de notre Institution, un moment de recueillement où nous pouvons exprimer toute notre cohésion et notre esprit de corps. Cette journée nous permet notamment d’être en union de pensée avec nos camarades qui ont été tués dans l’accomplissement de leurs fonctions et d’entourer leurs familles éplorées de toute notre affection et de toute notre sympathie.

En cette année si particulière liée à la persistance de la crise sanitaire, il n’a jamais été question d’oublier cette tradition, qui nous permet de rendre le plus beau des hommages à ceux de nos frères d’armes qui sont tombés. Pour autant, il faut nous adapter à ce contexte. Cette année, la traditionnelle cérémonie nationale du 16 février, qui se déroule dans la Cour d’Honneur des Invalides, a été annulée. Le cérémonie de ravivage de la Flamme sous l’Arc de Triomphe a, elle, été maintenue.

Aussi, je vous propose que chacune et chacun d’entre vous puissent participer à cette cérémonie dans des conditions nécessairement adaptées au contexte sanitaire qui persiste depuis près d’une année… »

Le 17 février 2020, l’aamfg qui avait été conviée à la précédente cérémonie d’hommage aux gendarmes décédés, comprends et partage sans réserve ces dispositions ponctuelles, et elle adhère tout particulièrement à l’état d’esprit qui s’y rattache quand le général GASPARI indique que : « Le 16 février revêt un caractère très solennel et constitue, pour nous tous gendarmes d’active, retraités, réservistes ou tout simplement amis de notre Institution, un moment de recueillement où nous pouvons exprimer toute notre cohésion et notre esprit de corps. Cette journée nous permet notamment d’être en union de pensée avec nos camarades qui ont été tués dans l’accomplissement de leurs fonctions et d’entourer leurs familles éplorées de toute notre affection et de toute notre sympathie », et l’AAMFG vous assure de tout son soutien et de sa présence auprès de chacun d’entre vous.

En clôture de ce mardi 16 février 2021, journée d’hommage aux huit militaires de la gendarmerie nationale décédés depuis le 1er janvier 2020 dans l’exercice de leurs fonctions, vous aurez la possibilité de visionner à compter de 18h30 sur la chaine YouTube Gendarmerie nationale un concert de l’orchestre à cordes de la garde républicaine (avec deux chanteurs du chœur de l’armée française) dirigé par le colonel François Boulanger.

Comme lors des éditions précédentes, celles et ceux qui le souhaitent pourront réaliser un don à la Fondation Maison de la Gendarmerie au profit des familles des militaires de la gendarmerie blessés ou décédés dans l’exercice de leurs fonctions.

Merci par avance pour votre participation.

www.fondationmg.fr/la-fondation/dons

Source : Murielle NOËL présidente de l’AAMFG

L’actu du Ministère

Appréciez le concert de la Garde républicaine en hommage aux Gendarmes décédés et blessés

Appréciez le concert de la Garde républicaine en hommage aux Gendarmes décédés et blessés

16 février 2021

Chaque 16 février, un hommage est rendu aux militaires de la Gendarmerie nationale, décédés ou blessés dans l’accomplissement de leur devoir.


Cette année, pour des raisons sanitaires, le traditionnel concert de l’orchestre de la Garde républicaine a été enregistré en amont, et est disponible sur la chaîne Youtube de la Gendarmerie nationale.

Retrouvez le concert ici :

Vidéos | AAMFG

Pour faire un don à la Fondation Maison de la Gendarmerie :

Source : www.interieur.gouv.fr

Partagez cet article !