Articles

Le - Il ne s’agit pas d’un faux gendarme…

Bourges

Il ne s’agit pas d’un faux gendarme,

mais d’un faux touriste près du radar

du boulevard Gambetta

Il ne s'agit pas d'un faux gendarme, mais d'un faux touriste près du radar du boulevard Gambetta

Mais qui a mis ce faux touriste à côté du radar? © Rémy BEURION 

Un faux touriste en bois fait mine de prendre en photo les automobilistes près du radar du boulevard Gambetta. Mais qui l’a installé ici ?
« Dites, il y a un faux gendarme boulevard Gambetta ! », nous a-t-on dit. Alors, forcément, on est allé voir.
À première vue, on le prend effectivement pour un faux gendarme, adossé à un arbre du boulevard Gambetta, juste derrière le radar.
Mais en regardant bien, ce n’est pas un simili-pandore qui regarderait dans ses jumelles pour savoir à quelle vitesse vous roulez, non, c’est un… faux touriste en bois avec une marinière et un short, deux appareils photos autour du cou et un troisième au niveau du visage.

C’est vrai que, de loin, ça pousse à ralentir, même si l’on respecte les 50 kilomètres à l’heure, vitesse au-delà laquelle le radar du boulevard Gambetta vous flashe.

Reste à savoir à qui l’on doit cette bonne blague et à qui l’on doit ce touriste en bois (et en chaussettes, attaché à un arbre comme d’autres abandonnent leurs animaux de compagnie pour une plage de sable fin).
Reste à savoir si, depuis sa mise en place, les statistiques du radar du boulevard Gambetta sont en baisse. Est-ce que la présence de cette silhouette en bois fait ralentir les automobilistes ?
Partagez cet article !