Articles

Le - Indre-et-Loire : la cliente mécontente de sa manucure… a fait venir les gendarmes !

Indre-et-Loire : la cliente mécontente de sa manucure… a fait venir les gendarmes !

Publié le 21/08/2019 à 09:13 | Mis à jour le 24/08/2019 à 09:42

Ongles en capsule ou en gel ? Une incompréhension qui a eu de quoi provoquer l'ire de la cliente qui a appelé... les gendarmes
Ongles en capsule ou en gel ? Une incompréhension qui a eu de quoi provoquer l’ire de la cliente qui a appelé… les gendarmes 
© Photo d’illustration page Facebook de la gendarmerie

Allez savoir ce qui peut se passer dans la tête d’une cliente mécontente ! En fin de semaine dernière, une femme, venue se faire poser des ongles dans un salon de beauté de l’ouest de l’Indre-et-Loire… a fini par appeler les gendarmes ! 

Les forces de sécurité dans les salons de beauté ? Il y a quelques jours, une jeune femme faisait appel à la police, à Paris, pour qu’elle constate que son épilation n’était pas à la hauteur de ses attentes et que des rougeurs étaient apparues. La professionnelle l’avait pourtant prévenue que l’épilation à la cire était déconseillée dans son cas. 

En Indre-et-Loire, les gendarmes ont dû faire face à une situation similaire. En fin de semaine dernière, une patrouille d’une des brigades du département est engagée  » pour trancher un conflit de la plus haute importance « , explique, avec humour, ce mercredi matin le groupement de gendarmerie d’Indre-et-Loire sur sa page Facebook.

Lisez plutôt  :  une cliente d’un salon de beauté n’est pas du tout satisfaite de la prestation de manucure réalisée dans un salon de l’ouest du département d’Indre-et-Loire. Selon elle, le travail ne correspondant pas à son attente. L’incompréhension entre la cliente et la professionnelle aurait porté sur la pose d’ongles en capsules ou en gel. 

La cliente souhaite l’intervention des gendarmes pour constater les faits… et déposer plainte.
A l’arrivée de la patrouille, face à la commerçante pourtant conciliante qui propose une solution, elle s’emporte, hurle, et veut absolument déposer plainte.  Les gendarmes ne voient cependant là aucune infraction pénale… La cliente, qui ne vit pas en Indre-et-Loire, a quitté les lieux, toujours aussi énervée. 

Source : www.lanouvellerepublique.fr

Partagez cet article !