Articles

Le - La 379e promotion de sous-officiers a honoré son parrain André Apercé et le colonel Arnaud Beltrame

Gendarmerie

La 379e promotion de sous-officiers a

honoré son parrain André Apercé et

le colonel Arnaud Beltrame

CHARD INSTITUTIONS CREUSE

Publié le 03/04/2018

La 379e promotion de sous-officiers a honoré son parrain André Apercé et le colonel Arnaud Beltrame

PLAQUE – Les élèves gendarmes sous-officiers de la 379ème Promotion ont déposé une plaque commémorative au pied de la stèle érigée en mémoire des martyrs de Roussines. © Peyraud Myriam

La 379 e promotion de gendarmes sous-officiers de Montluçon portera le nom d’André Apercé, l’un des martyrs de Roussines. Vendredi, l’hommage à ce parrain creusois a résonné en écho au sacrifice du colonel Arnaud Beltrame.

L’ombre du colonel Arnaud Beltrame, récemment disparu en défendant les valeurs de la République, a accompagné la 379e promotion de gendarmes sous-officiers de Montluçon venue saluer la mémoire de son parrain, André Apercé, à Roussines (1).

Après avoir remonté la vallée du Cher en autocar jusqu’à Chard, la compagnie s’est engagée à pied sur les petites routes locales. Les 4,5 kilomètres de marche en constante montée qui séparent le bourg de la commune du monument de Roussines auraient allègrement dû être avalés comme une balade touristique au sein d’une imposante colonne guidée par le conseiller municipal et lieutenant-colonel Michel Januel. C’était sans compter sur le retour de flammes d’un hiver insatiable qui envoyait à l’oblique des gerbes de pluie et de neige mélangées s’infiltrant dans les moindres interstices. C’est donc en parfait ordre mais avec des treillis bons à tordre que les élèves gendarmes du major David Berteloot ont pris position autour de la stèle érigée en mémoire des martyrs de Roussines, déjà encerclée par les Anciens Combattants, les gendarmes creusois et la population locale (2).

Une émouvante cérémonie

La 379 promotion et la population se sont recueillies devant le monument.

Sous les intempéries redoublant tambour battant, le chant parrain entonné à la mémoire d’André Apercé s’est élevé brûlant d’émotion et de ferveur, une interprétation digne des Chœurs de l’Armée Rouge dans ce petit coin de France à jamais meurtri par les événements tragiques du 27 juillet 1944. Après le dépôt d’une plaque commémorative et l’observation d’une minute de silence, le maire de Chard, Serge Perrier, a relaté aux côtés du général Claude Loron, commandant de l’école de gendarmerie de Montluçon, le déroulement de cette triste journée qui a fait perdre la vie à de nombreux hommes qui luttaient pour la Liberté.

(1) Pour rendre hommage au colonel Arnaud Beltrame, les élèves de l’Ecole de Gendarmerie de Montluçon ont parcouru 45 km (l’âge du colonel) dans l’enceinte de la caserne le 28 mars dernier. Une quête a également permis de recueillir une somme de 2.800  pour soutenir l’épouse du gendarme.

(2) Etaient présents : le colonel commandant les unités de gendarmerie de la Creuse, toute la hiérarchie de l’école, le lieutenant-colonel de gendarmerie commandant le secteur d’Aubusson, les responsables des unités de gendarmerie locales, M. Pichot représentant l’ONAC, les présidents ou représentants des associations locales d’Anciens Combattants et leurs porte-drapeaux.

D’un gendarme à l’autre

La manifestation s’est poursuivie dans la salle polyvalente de Chard où les valeurs des gendarmes ont été soulignées par les élèves et par l’encadrement. « Entre l’honneur et la fidélité à un Etat français largement compromis avec l’ennemi allemand, le gendarme André Apercé a choisi l’honneur pour se sortir de la noirceur et entrer dans la lumière. Il a fait preuve des qualités primordiales des gendarmes qui nous serviront d’exemple dans toute notre carrière pour assurer la paix et la sécurité publiques ». Des choix dangereux et cruciaux, les élèves gendarmes en auront à faire au cours de leurs missions, ils ont été préparés pour cela dans le but de servir la République.CEREMONIE – La cérémonie s’est achevée à la salle polyvalente de Chard par les interventions des personnalités aux côtés du Général Claude Loron commandant l’Ecole de Gendarmerie de Montluçon.
Aux côtés de Valérie Simonet, présidente du Conseil départemental, et de Jean-Baptiste Moreau, député de la Creuse, le général Claude Loron s’est déclaré heureux de ce déplacement en Creuse au contact des élus et de la population. « Il faut être présent partout, même là où la densité de la population est faible. Le terrorisme n’est plus uniquement réservé à Paris et aux grandes villes. L’insertion au sein des communes est importante pour les gendarmes. L’objectif actuel est de développer les brigades de contact un peu partout sur le territoire. C’est une bonne chose et c’est ce que nous faisions il y a 50 ans ». « Votre parrain André Apercé résonne en écho au sacrifice du colonel Arnaud Beltrame, vous aurez cet exemple comme guide pour votre carrière ».

Sourcewww.lamontagne.fr

Partagez cet article !