Articles

Le - La Cour d’Appel se donne du temps pour examiner l’affaire de l’arrestation de mars 2017 à Port Louis

La Cour d’Appel se donne du temps pour examiner l’affaire de l’arrestation de mars 2017 à Port Louis

Les images n’ont pas manqué d’interpeller lors de leur diffusion dans notre édition télévisée de ce lundi soir. Interpellés aussi, les magistrats de la Cour d’Appel de la Guadeloupe qui ont décidé de reporter au 6 novembre la décision qu’ils ont à prendre en la matière

FJO avec E. Stimpfling

Publié le , mis à jour le 

Nous vous en parlions hier soir dans nos journaux du matin en radio et sur internet et hier soir, images à l’appui dans notre édition télévisée du soir. Le dossier des interpellations musclées à Port Louis en mars 2017 devait être examiné ce matin par le Cour d’Appel de Basse-Terre. 3 des 5 personnes condamnées en première instance avaient en effet interjeté appel.
Les magistrats ont décidé de renvoyer l’affaire au 6 novembre prochain, afin de pouvoir visionner les différentes vidéos réalisées au moment de l’interpellation.
Certaine de ces images avaient fait l’objet d’un reportage dans l’émission Enquête d’action sur W9.
Une arrestation scène du tournage d'un magazine de la chaine W9Une arrestation scène du tournage d’un magazine de la chaine W9

VOIR OU REVOIR LE REPORTAGE :

ARRESTATION MUSCLEE A PORT LOUIS MARS 2017
Partagez cet article !