Articles

Le - La gendarmerie rend hommage à ses réservistes

La gendarmerie rend hommage à ses réservistes
28 Mars 2015

haute-loire-reservistes-gendarmerie_big
Ils viennent de tous les horizons socio-professionnels les réservistes de la gendarmerie.

Ils sont lycéen, infirmière, chef d’entreprise… Beaucoup sont retraités de la gendarmerie et se mettent régulièrement au service de l’arme. Les réservistes étaient à l’honneur vendredi en cette journée nationale qui leur était réservée.

Le lieutenant-colonel Patoux, commandant le groupement de la Haute-Loire a tenu à leur rendre hommage, d’autant plus que les réservistes ont vu leur rôle renforcé ces dernières années.
La réserve en Haute-Loire se compose de 144 personnes, hommes et femmes. 78 % d’entre elles sont issues du milieu civil (70 % au niveau national), 22 % (30 % en France) étant d’anciens gendarmes. Le lieutenant-colonel Alain Dussap, actuellement conseiller pour la réserve sera prochainement remplacé par le lieutenant-colonel de Bentzmann.
Longtemps, les réservistes ont été sollicités pour assurer la sécurité lors de grands évènements comme un important concert, ou le passage du Tour de France. Cette mission reste d’actualité, mais le groupement les engage désormais de plus en plus souvent au sein de patrouilles autonomes, composées d’un ancien gendarme d’active et d’un réserviste moins expérimenté.
Priorité est donnée à ces patrouilles d’assurer une surveillance dans le cadre de la lutte anti-cambriolages.
« La réserve opérationnelle contribue véritablement à la performance opérationnelle de la gendarmerie. Nous ne pouvons plus nous priver de nos réservistes. Nous sommes passés au cours de ces dernières années d’un concept de force d’appoint ponctuel à un concept de renfort permanent en unités » expliquait dernièrement le général Coroir, délégué des réserves au plan national.
A côté de la réserve opérationnelle, il en existe une autre dite « citoyenne », visant à entretenir « l’esprit de défense, à maintenir le lien entre la nation et les forces armées ». Ces collaborateurs bénévoles sont au nombre de deux dans le département : un chef d’entreprise et un représentant d’une société d’assurance.
Au sein de la réserve opérationnelle, les personnels sont rétribués en revanche à la vacation (56 euros la journée, auxquels s’ajoute le défraiement pour les repas).

Article publié le 28/03/2015 à 07:33
Auteur : Rédaction L’Eveil
Crédits photos : L’Eveil

Source : www.leveil.fr

Partagez cet article !