Les publicités dans la revue de l'Echo du képi ne figurent pas sur la version en ligne à télécharger mais uniquement dans la version « papier »

Articles

Le - La rénovation de 12 casernes de gendarmerie approuvée à l’unanimité

CONSEIL GÉNÉRAL

Publié le 01 février 2017

[INFRASTRUCTURES] La rénovation de 12 casernes de gendarmerie approuvée à l’unanimité

Lors de la réunion de l’Assemblée départementale gardoise en commission permanente ce lundi 30 janvier, les élus ont voté à l’unanimité le transfert de gestion de 12 casernes de gendarmerie à la société Batimur, lauréate de l’appel d’offre.

Ce transfert a pour objet de confier la gestion de ces casernes, soit 148 logements, sur les 30 années à venir, à cette structure privée qui s’engage à entretenir et à rénover les bâtiments concernés. En tant que bailleur, elle versera 15 M€ au Département.
Quels travaux pour quelles casernes ?Les 12 casernes sont : Bagnols/Cèze , Le Vigan , Lédignan, Nîmes. Pont-Saint-Esprit, Roquemaure, Saint-André-de-Valborgne, Salindres. Sommières, Sumène, Trèves et Valleraugue.
Les 3 casernes de Nîmes, de Bagnols et du Vigan sont les plus importantes.

► Celle de Nîmes nécessite des travaux d’extension, et celle du Vigan des travaux de rénovation demandés par la gendarmerie pour mettre en adéquation les fonctionnalités de la caserne et les exigences modernes du service (travaux économiseurs d’énergie, d’aménagements, de confort, de restructurations, de sécurité et d’adaptation réglementaire. Ils nécessitent une majoration du loyer de 6%.

► Les 4 casernes de Lédignan, de Pont-Saint-Esprit, de Roquemaure et de Trèves nécessitent des travaux d’isolation thermique ou phonique, d’électricité, de sanitaires, de réfection des sols et des parties communes.

► Les 5 casernes de Saint-André-de-Valborgne, de Salindres, de Sommières, de Sumène et de Valleraugue n’ont besoin que de travaux de rénovation bien ciblés (sans majoration du loyer de l’Etat).

* Le BEA (bail emphytéotique administratif) est un contrat de longue durée, conclu pour une période comprise entre 18 et 99 ans, portant sur un immeuble et conférant au preneur ou bailleur ou encore emphytéote un droit réel sur le bien immobilier appartenant à une collectivité territoriale et moyennant un loyer.

Sourcewww.gard.fr

Partagez cet article !