Articles

Le - Le chien des gendarmes piste la voleuse

Châteaubriant Le chien des gendarmes piste la voleuse

 07.10.2018 18:56
Illustration Presse Océan - Nathalie Bourreau

Illustration Presse Océan – Nathalie Bourreau

Il est 1 h du matin environ, dans la nuit de samedi à dimanche, quand une patrouille de gendarmes observe la présence suspecte d’un homme près des cuisines du centre hospitalier de Châteaubriant. Il s’affaire à récupérer des denrées alimentaires et des boissons que quelqu’un lui tend par une fenêtre, depuis l’intérieur du bâtiment. Les militaires s’approchent et rattrapent le suspect, un homme de 36 ans, alors qu’il tentait de prendre la poudre d’escampette.

Son complice, qui se trouvait dans les cuisines, a disparu. Mais dans sa fuite, l’inconnu a perdu sa veste. Les gendarmes sortent alors leur arme fatale : le chien du peloton de surveillance et d’intervention (Psig) de Châteaubriant. Grâce au vêtement, l’animal flaire une piste et remonte, une demi-heure plus tard, jusqu’au second suspect : une femme de 31 ans.

Le couple est placé en garde à vue. Ils se disent sans-abri et expliquent avoir repéré une fenêtre mal fermée alors qu’ils fouillaient les poubelles de l’hôpital. Aucune trace d’effraction n’a d’ailleurs été repérée. Les voleurs ont été relâchés dans l’après-midi et feront l’objet de mesures alternatives aux poursuites judiciaires.
Partagez cet article !