Articles

Le - Les gendarmes aident les orphelins

Les gendarmes aident les orphelins

Les képis pescalunes de Vauvert devant les arènes.

Publié le 05/08/2019 à 02:13 / Modifié le 05/08/2019 à 02:13

Afin d’aider les orphelins de la gendarmerie, l’association de gendarmes Les Képis pescalunes a décidé d’offrir un week-end de rêve à 50 orphelins de la Gendarmerie nationale.

Au programme de ce week-end qui aura lieu les 7 et 8 septembre : une soirée en bateau de promenade sur la Seine, une journée à Disneyland Paris, une participation au match France-Albanie au Stade de France et la visite du centre d’entraînement de l’équipe de France à Clairefontaine avec la rencontre des joueurs, dédicaces et photos.

Un moment de rêve

Ce projet baptisé #dubleudanslesyeux résulte du constat d’une épouse de gendarme, membre de l’association les Képis pescalunes, dont le mari a été victime d’une grave blessure en Guyane française lors d’une mission de lutte contre l’orpaillage illégal, le 2 septembre 2011. Il est paraplégique depuis.

L’idée a alors germé d’offrir un moment de rêve à tous ces orphelins ayant bien trop tôt perdu leur innocence. Le projet vise à leur manifester toute l’affection et l’attachement à la grande famille gendarmerie.

Ce projet a été initié et réalisé au sein des Képis pescalunes – Terre de Camargue, une association solidaire essentiellement composée de gendarmes des départements de l’Hérault et du Gard avec, en son sein, plusieurs militaires de Vauvert notamment, qui œuvrent depuis quatorze ans au profit des enfants malades ou en grande difficulté.

Pour découvrir leur histoire, leurs projets passés et futurs, leurs actions afin de récolter de l’argent pour financer leurs projets. Facebook : leskepispescalunes ou sur internet www.kepispescalunes.com.

Correspondant Midi Libre : 06 20 96 43 47

CORRESPONDANT

Source : www.midilibre.fr

Partagez cet article !