Articles

Le - Saint-Agathon. Il avait usurpé l’identité d’un gendarme

Saint-Agathon. Il avait usurpé l’identité d’un gendarme

photo un homme qui avait usurpé l’identité d’un gendarme, à saint-agathon, a été condamné ce vendredi 3 mai. / photo d’illustration. © archives ouest france

Un homme qui avait usurpé l’identité d’un gendarme, à Saint-Agathon, a été condamné ce vendredi 3 mai. / Photo d’illustration.© ARCHIVES OUEST FRANCE

Un homme a été condamné par le tribunal correctionnel de Guingamp (Côtes-d’Armor), ce vendredi 3 mai 2019. Il avait rédigé un courrier avec l’identité d’un gendarme… pour faire une promesse de don aux Restos du cœur.

Pour ce gendarme de la zone de Guingamp (Côtes-d’Armor), le courrier des Restos du cœur a été une vraie surprise : il y a quelques semaines, l’association le remerciait pour sa promesse de don de 536 € et lui rappelait qu’il n’a pas encore envoyé l’argent.

Il écrit au ministre

Sauf que le gendarme n’a jamais fait cette promesse de don. En octobre 2018, c’est un autre homme qui a rempli et signé le document, au nom du gendarme.

Les enquêteurs n’ont pas eu à chercher bien loin l’auteur. Le gendarme en question avait déjà travaillé sur un dossier concernant un homme de Saint-Agathon, qui écrit des courriers diffamants aux gendarmes, au président de la République, au ministre Gérard Collomb… Un homme qui souffre de problèmes psychiatriques. Les gendarmes ont comparé les écritures, qui correspondent.

Des jours-amendes

Entendu, l’homme prétend tout ignorer. Jugé ce vendredi 3 mai, au tribunal correctionnel, il ne s’est pas présenté à l’audience. Conformément aux réquisitions, il a été condamné à 90 jours-amendes à 5 €.

Ouest-France 
Partagez cet article !