Articles

Le - Seine-Maritime : quatre anciens braqueurs arrêtés pour une tentative d’enlèvement au Havre

JEUDI 7 MARS 2019 À 18:19

L’équipe de malfaiteurs, dont les noms apparaissent dans des affaires de violences et de braquages, étaient dans le viseur de la gendarmerie et de la police judiciaire. Leur projet d’enlèvement en lien avec des trafics de stupéfiants sur le port du Havre a échoué

Les malfaiteurs étaient dans le collimateur de la gendarmerie et de la police judiciaire depuis quelques semaines – illustration © infonormandie

Quatre anciens braqueurs originaires du Havre ont été mis en examen pour tentative d’enlèvement en bande organisée. Cette équipe de malfaiteurs étaient dans le viseur des services de gendarmerie et de police de Seine-Maritime depuis plusieurs semaines.

Au cours du mois de décembre 2018, les gendarmes de la section de recherches de Rouen et les policiers de l’antenne havraise du Service régional de police judiciaire (SRPJ) apprennent l’existence d’un projet d’enlèvement avec séquestration « visant des personnes susceptibles d’appartenir au milieu portuaire et potentiellement en lien avec les importations de stupéfiants à destination du port du Havre », explique la gendarmerie dans un communiqué.

Serflex, trackeur et cagoules

Sous la direction du parquet de la juridiction interrégionale spécialisée de Lille, des investigations sont menées par les enquêteurs, appuyés par des unités spécialisées, notamment la brigade de recherche et d’intervention (BRI), le groupe d’observation et de surveillance (GOS) et groupe d’intervention de la gendarmerie nationale (GIGN).

Les éléments ainsi recueillis vont confirmer le projet d’un groupe organisé composé d’anciens braqueurs du Havre issus des quartiers de la zone de sécurité prioritaire « très défavorablement connus pour des faits de violences et de vols à main armée ».

Après avoir rassemblé tous les éléments impliquant ces individus, le mardi 26 février dernier gendarmes et policiers passent à l’action. Une opération judiciaire est ainsi mise en place sur la ville du Havre conduisant à l’interpellation de quatre suspects qui sont placés en garde à vue.

« Les perquisitions à leur domicile respectif et dans des véhicules permettaient de découvrir des éléments confortant les projets criminels, tels que des serflex, un trackeur et des cagoules », souligne la gendarmerie.

 

Ils encourent 10 ans de prison

Interrogés longuement, les quatre hommes sont déférés le jeudi 28 février et mis en examen dans le cadre d’une information judiciaire ouverte pour tentative d’enlèvement, association de malfaiteurs en vue de commettre des crimes et des délits. Pour ces faits, ils encourent 10 ans d’emprisonnement.

« Ces interpellations sont la conclusion d’une belle enquête permettant de démanteler une bande organisée participant à un phénomène émergent sur la commune du Havre d’enlèvements et de séquestration de personnes ou de proches impliqués dans les trafics portuaires », se félicite la gendarmerie.

 

Partagez cet article !