Articles

Le - Un gendarme de l’Oise décède dans un accident de la route

Un gendarme de l’Oise décède dans un accident de la route

Le militaire faisait partie du Peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie (PSIG) de Compiègne.

 Clairoix, ce mercredi. Le gendarme aurait perdu le contrôle de son véhicule et heurté un arbre
Clairoix, ce mercredi. Le gendarme aurait perdu le contrôle de son véhicule et heurté un arbre LP/Alexis Bisson

Par Benjamin Derveaux et Alexis BissonLe 14 août 2019 à 11h35

Un gendarme d’une trentaine d’années est décédé dans un accident de la circulation vers 6 heures du matin, ce mercredi, à l’intersection de la nationale 31 et de la départementale 1032 en direction de Noyon, au niveau de la commune de Clairoix.

Selon nos informations, ce gendarme du Peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie (Psig) de Compiègne partait en intervention, accompagné d’un collègue, qui a lui été blessé.

Une perte de contrôle

Dans des circonstances qui restent à déterminer, les militaires auraient perdu le contrôle du véhicule et heurté un arbre. En milieu de matinée, un camion de l’identification criminelle était encore sur place. Virginie Girard, la procureure de la République de Compiègne, également sur les lieux de l’accident, a indiqué qu’elle communiquerait sur les conditions du drame plus tard dans la journée.

Plusieurs messages d’hommages ont d’ores et déjà été publiés sur les réseaux sociaux. « Nous exprimons tout notre soutien à sa famille, ses proches et ses camarades éprouvés par ce drame », a réagi la gendarmerie nationale de l’Oise sur sa page Facebook.

« Je viens d’apprendre avec une immense tristesse le décès d’un militaire du peloton d’intervention et de surveillance de la gendarmerie, alors qu’il partait en intervention. Mes premières pensées vont à son camarade blessé, sa famille et l’ensemble de ses frères d’armes », a tweeté le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner.

En décembre 2016, trois militaires en patrouille avaient péri dans un accident de la circulation sur une route départementale, à Berneuil-en-Bray, au sud de Beauvais. 

Île-de-France & Oise

Source : www.leparisien.fr

Partagez cet article !