Articles

Le - Une nouvelle action des gendarmes pour sensibiliser les motards aux risques routiers

Malbuisson

Une nouvelle action des gendarmes pour sensibiliser les motards aux risques routiers

Ce dimanche, les gendarmes du Doubs ont mené une opération de sensibilisation aux risques routiers à destination des motards. L’action qui s’est déroulée à Malbuisson avait pour objectif de prévenir sur les risques d’accidents et de conseiller sur les comportements à adopter ainsi que sur les différents équipements à porter.

Par Léa LORIOL 

La manière de s’équiper et les bons comportements à adopter sont au cœur des discussions entre les gendarmes et les motards.  Photo ER /Lea LORIOL

« Nous ne sommes pas ici pour faire de la répression, mais pour informer et faire de la pédagogie », reconnaît l’adjudant-chef Christel Guerrin, commandant de la brigade motorisée de Pontarlier. L’officier et ses hommes se sont installés en face de l’hôtel du Lac ce dimanche après-midi afin de sensibiliser les motards aux risques d’accidents et à leurs conséquences et pour donner des conseils sur les comportements à adopter ainsi que sur les équipements à porter. Les gendarmes ont mené cette action en partenariat avec la Direction Départementale des Territoires (DDT), mais également avec l’Association des Familles de Traumatisés Crâniens (AFTC).A lire aussi

Malbuisson : les gendarmes sensibilisent les motards aux routiers

Des images chocs pour alerter

Sur le stand de la sécurité routière, Francis Marotel tient dans ses mains quelques photos d’un corps complètement endommagé par le bitume. Il y a 27 ans, un accident de moto a failli lui coûter la vie. Membre actif de l’AFTC, il fait de la prévention au quotidien pour alerter. « Suite à mon accident, j’ai notamment été dans le coma durant deux semaines et j’ai mis sept ans à remonter la pente », déclare-t-il avant d’ajouter : « L’équipement m’a sauvé la vie et aujourd’hui quand je vois les motards qui ne sont pas forcément équipés, je les préviens que cela peut faire beaucoup de dégâts. » De nombreux motards se sont ainsi arrêtés pour échanger avec les différents protagonistes. À l’issue des discussions, ces derniers avaient la possibilité de rouler avec les gendarmes afin de mettre en pratique les conseils prodigués.

Source : www.estrepublicain.fr

Partagez cet article !