Articles

Le - Vingt-cinq cadets citoyens mahorais à Paris

Vingt-cinq cadets citoyens mahorais à Paris

16 mai 2019 – Par Maud Protat-Koffler

© CGOM

La première classe des cadets citoyens de Mayotte a été accueillie à Paris pendant une semaine. Composé de vingt-cinq jeunes, dont treize garçons et douze filles âgés de 16 à 17 ans, le dispositif était accompagné de neuf cadres militaires de la gendarmerie et du Service militaire adapté (SMA).

Inscrit dans le plan d’action pour le développement de Mayotte et suivi par le président de la République, le dispositif des cadets citoyens tend à offrir aux jeunes en situation de décrochage scolaire un parcours citoyen destiné à développer leur sens civique.

Au cours de leur formation, les cadets se voient ainsi inculquer les valeurs indispensables à leur insertion sociale, comme le sens de l’effort ou le respect d’autrui.

C’est dans ce cadre que vingt-cinq cadets citoyens de Mayotte, treize garçons et douze filles âgés de 16 à 17 ans, ont été accueillis à Paris pendant une semaine, au fort de Rosny.

Un programme au sommet

Arrivés le 3 mai dernier, les vingt-cinq cadets mahorais, accompagnés de neuf cadres militaires de la gendarmerie et du Service militaire adapté (SMA), ont été reçus par le directeur de cabinet de Madame Annick Girardin, ministre des Outre-mer.

Après une visite privée, ils ont été mis à l’honneur lors de la présentation de l’association « les cadets citoyens de Mayotte », par le lieutenant Ahamada Hambaly, président de l’association et officier adjoint renseignement de la gendarmerie de Mayotte, et le vice-président, le chef de bataillon Jeffroy, du RSMA.

Parrainés par Jean-Marc Mormeck, délégué interministériel pour l’égalité des chances des Français d’outre-mer, les jeunes cadets de Mayotte ont témoigné devant de nombreuses autorités, dont le sénateur Soihili Thani, vice-président du Sénat, les députés de Mayotte, le général de corps d’armée Lambert Lucas, commandant la gendarmerie outre-mer, et le général De Ladoucette, commandant le SMA. Ils ont également eu le privilège d’assister aux cérémonies du 8-Mai à l’Arc de Triomphe, depuis une tribune.

Après la découverte des institutions républicaines (Sénat, Assemblée nationale) et autres lieux culturels, tels que les Invalides, le musée de la gendarmerie et le château de Versailles, les cadets ont eu le loisir de participer à quelques activités ludiques. Au programme : parc Astérix, bateaux-mouches et jardin des plantes.

Sourcewww.gendinfo.fr

Partagez cet article !