Articles

Le - Le parcours de Richard Lizurey, major général de la gendarmerie nationale

Le parcours de Richard Lizurey, major général de la gendarmerie nationale

Richard Lizurey, général de division de la gendarmerie nationale, est nommé major général de la gendarmerie nationale à compter du 1er mai 2012, lors du conseil des ministres, mardi 3 avril 2012.
Il succède à Laurent Muller, général de corps d’armée, nommé inspecteur général des armées et élevé aux rang et appellation de général d’armée à compter du 1er mai 2012, en remplacement du général d’armée Marc Watin-Augouard.

Né le 05 novembre 1958 à Colmar (Haut-Rhin), il est diplômé de l’École spéciale militaire de Saint-Cyr, de l’École des officiers de la gendarmerie nationale de Melun et du Collège interarmées de défense.
Nommé commandant de peloton à l’escadron de sécurité de Berlin (Allemagne) en 1981, il devient en 1985 commandant d’escadron de gendarmerie mobile à Troyes (Aube).

En 1991, il est nommé commandant de compagnie de gendarmerie départementale à Aubagne (Bouches-du-Rhône), puis il poursuit sa carrière en 1994 en tant que chargé de mission au cabinet du directeur général de la gendarmerie nationale. Devenu lieutenant-colonel en 1997, il est nommé la même année au cabinet du ministre de la Défense, puis en 1999 conseiller technique auprès de la gendarmerie royale khmère au Cambodge et en 2000 conseiller juridique au Kosovo.

Richard Lizurey devient en 2000 commandant du groupement de gendarmerie départementale de Haute-Garonne. Devenu colonel en 2002, il est nommé en 2003 chef du bureau des affaires générales au cabinet du directeur général de la gendarmerie nationale. Commandant de la région de gendarmerie de Corse en 2007, il est promu général de brigade la même année.

En 2009, il devient conseiller chargé de la sécurité au cabinet du ministre de l’Intérieur, Brice Hortefeux, puis Claude Guéant en 2011. Il est promu en août 2009 général de corps d’armée.

Partagez cet article !