Articles

Le - Les Gendarmes, soldats de la paix ?

Les Gendarmes, soldats de la paix ?

La sortie de la Grande Guerre au prisme d’une institution militaire originale (1918-1925)

Romain Pécoutp. 103-122 EXTRAIT DU TEXTE AUTEUR

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l’ont acquis dans le cadre de l’offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

EXTRAIT DU TEXTE

Ainsi le colonel Debeugny, commandant la gendarmerie française auprès des troupes américaines, s’adresse-t-il à ses subordonnés, encore détachés aux armées à la date du 24 décembre 1918. Pour les gendarmes, les opérations sont loin d’être terminées, et les épreuves qu’annonce l’armistice du 11 novembre 1918 dépassent en ampleur la mobilisation de l’été 1914.

Le processus de sortie de la Grande Guerre est désormais mieux connu, notamment grâce aux travaux de Nicolas Beaupré et de Bruno Cabanes, qui ont relié l’histoire de cette période à celle des années suivantes2. Mais si les aléas de la réinsertion économique et sociale des anciens combattants ont fait l’objet de nombreux travaux, le destin des gendarmes à la même époque est longtemps resté dans l’ombre. Il est vrai que ces militaires particuliers ne retiennent vraiment l’attention des chercheurs que depuis peu3. Dès lors, rien d’étonnant si les diverses contributions des gendarmes à la Grande Guerre, et même leurs archives4, ont é…

AUTEUR

Romain Pécout

Diplômé de Sorbonne Université depuis 2016, il enseigne l’Histoire-Géographie-EMC dans le Secondaire. Éclairant le rôle des gendarmes dans la sortie de la Grande Guerre, son mémoire de recherche a été publié en 2019 dans la revue Force Publique.

© Éditions Codex, 2021

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Source : books.openedition.org

Partagez cet article !