Articles

Le - Emplois et carrières dans l’Aube : la gendarmerie recrute tout type de profil

Emplois et carrières dans l’Aube : la gendarmerie recrute tout type de profil

Mis en ligne le 3/05/2021 à 05:21

Tous les profils sont recherchés à l’heure actuelle par la gendarmerie pour renforcer ses rangs. Tour d’horizon des postes proposés à des personnes diplômées ou non.

De nombreux postes sont à pourvoir en gendarmerie, par exemple des mécaniciens.
De nombreux postes sont à pourvoir en gendarmerie, par exemple des mécaniciens.

Titulaires du bac, d’un master, d’un CAP ou même en ne disposant d’aucun bagage scolaire, tous les profils peuvent être sélectionnés pour intégrer les rangs de la gendarmerie nationale.

Actuellement, une vaste campagne de recrutement est en cours. Petit tour d’horizon des différents postes proposés…

1. Sous-officiers de terrain

Pour embrasser une carrière de gendarme et intégrer la gendarmerie directement en tant que sous-officier, c’est possible. Pour cela, le bac ou un équivalent est requis. Les inscriptions au seul concours annuel sont ouvertes jusqu’au 4 juin sur le site lagendarmerierecrute.fr. L’écrit, qui constitue la première phase d’admissibilité, aura lieu le 28 septembre.

Pour les candidats admis, la formation rémunérée 1 500 € par mois dure un an et ouvre ensuite l’accès à un poste dont le salaire s’élève à 1 800 € mensuels sans aucun frais de loyer supplémentaire.

2. Sous-officiers du corps administratif

En plus du personnel d’active, de terrain, la gendarmerie recrute des profils administratifs et techniques tels que des secrétaires, des comptables, des mécaniciens, des gestionnaires de restauration collective ou encore des cuisiniers.

Ceux qui aspirent à intégrer ce corps de soutien doivent être âgés de 18 à 35 ans, être titulaires du bac ou d’un équivalent ou avoir déjà exercé dans le secteur d’activité visé pour s’inscrire au concours d’entrée. Les inscriptions ont lieu jusqu’au 20 juin et l’écrit, le 8 septembre. Là encore, la formation est rémunérée et ouvre l’accès à un statut évolutif.

3. La classe préparatoire intégrée

Réservée aux élèves boursiers ou rencontrant des difficultés financières ou familiales, la classe préparatoire intégrée s’adresse aux étudiants de moins de 26 ans qui sont titulaires d’un master 2 ou qui le valideront cet été.

La formation, d’une durée d’un an, qui leur assure salaire et logement, leur permet de se préparer au concours d’officier de la gendarmerie mais aussi aux autres concours de catégorie A et B de la fonction publique.

La sélection s’effectue sur dossier et ne retient qu’une vingtaine d’élèves. Les candidatures sont possibles sur le site jusqu’au 15 mai seulement.

4. Gendarme adjoint volontaire

Le recrutement des gendarmes adjoints volontaires (GAV) est ouvert toute l’année. Pour les GAV de terrain, aucun diplôme particulier n’est requis mais il faut être âgé de moins de 26 ans. La formation, rémunérée, dure treize semaines et au bout d’un an d’exercice, les portes du concours de sous-officier sont ouvertes automatiquement. « Nous recherchons des jeunes volontaires, dynamiques, curieux, qui ont l’esprit d’équipe », précise le centre d’information et de recrutement.

5. Et bien d’autres emplois…

D’autres GAV sont recrutés, ceux souhaitant occuper un emploi particulier dans l’informatique, le secrétariat, la mécanique ou la cuisine. Pour y prétendre, un CAP (à l’exception du poste de serveur) est nécessaire. Aucune formation en école mais directement sur le terrain avec une possibilité d’évoluer et de faire carrière. Au groupement de Rosières-près-Troyes, un poste de cuisinier ainsi qu’un autre de serveur sont actuellement recherchés.

Renseignements sur lagendarmerierecrute.fr, la page Facebook  et également sur Instagram.

Source : www.lest-eclair.fr

Partagez cet article !