Articles

Le - Port-La Nouvelle : le policier municipal Christian Gau sort son premier livre

Port-La Nouvelle : le policier municipal Christian Gau sort son premier livre

Christian Gau et le personnel du pôle culturel : Anne-Marie, Sandrine, Marie, Nathalie et Sophie. L’Indépendant

Livres – Bandes dessinéesAudePort-La NouvelleCulture et loisirs

Publié le 01/05/2021 à 20:43 , mis à jour le 02/05/2021 à 15:33

Cet ancien gendarme, qui a intégré la police municipale de la Ville, s’est pris de passion pour l’écriture et son livre, un polar intitulé Grosse équipe, vient tout juste de sortir aux éditions Livio de Sanary-sur-Mer. C’est un roman tiré d’histoires vraies et d’enquêtes menées tambour battant !PUBLICITÉ

Ce terme « Grosse équipe  » signifie, dans le jargon policier, que l’on a affaire à des malfaiteurs chevronnés.

Déjà en tête des meilleures ventes chez l’éditeur, plus qu’un roman, il s’agit d’une enquête vécue par ce policier durant ses 18 années au sein de la gendarmerie et de la Brigade de recherches de Narbonne. « J’ai eu envie de faire connaître les dessous d’une enquête et de mettre, à la portée du public, certaines affaires qui étaient restées dans les tiroirs de la justice afin que les gens se rendent compte des difficultés du métier de flic ! J’ai choisi des affaires hors du commun « .

Port-La Nouvelle : le policier municipal Christian Gau sort son premier livre
Port-La Nouvelle : le policier municipal Christian Gau sort son premier livre L’Indépendant

Des enquêtes difficiles et, pour le moins, originales : Il raconte… « Le livre retrace le périple d’un groupe de malfaiteurs, à la fin des années 1990, sur tout l’arc méditerranéen, qui commettait des cambriolages dans les supermarchés, les magasins, opérant leurs forfaits à l’aide de tractopelles ! Ils rentraient dans le commerce avec l’engin et ressortaient avec le coffre dans le godet ! Le supermarché était carrément massacré… L’Intermarché de Sigean a été victime à deux reprises de ces vols. J’étais gendarme dans cette ville à ce moment-là, nous étions donc aux premières loges… Ensuite des éléments ont permis de donner le dossier à la Brigade de recherches de Narbonne, de monter un groupe de travail afin d’interpeller les auteurs de ces méfaits et les mettre en cause pour plus de 70 vols de coffres-forts et environ 400 vols dans les véhicules. Une histoire hors du commun avec des malfaiteurs déterminés et très organisés. Deux personnages sont au centre de ce livre et, si les noms des différents intervenants ont été changés, eux m’ont fait l’honneur d’écrire la préface en mettant leurs vrais noms en avant « .

Devenu addict à l’écriture, il a envoyé à son éditeur une proposition de second roman, dont l’enquête se situe toujours dans le Narbonnais…Vous pouvez suivre Christian Gau sur sa page Facebook : Christian Gau, auteur de romans policiers.

Ra. L.

Source : www.lindependant.fr

Partagez cet article !