Entraide

L’entraide financière

L’Association d’Aide aux Membres et Familles de la Gendarmerie est présente et est impliquée sur le terrain.

L’AAMFG s’implique et porte chaque année une série d’actions sociales et solidaires au bénéfice de  ceux qui sont dans le besoin, et dont la situation ne leur permet pas ou plus de bénéficier d’aide de la part des dispositifs existants.

Il en est ainsi pour tous les délaissés du système qui ne répondent pas ou plus aux critères définis par les différents services en place ou par leur propre assurance.

Les critères d’allocation des aides

Le conseil national se réunit et décide par vote d’aider en fonction des motifs qui luis sont avancés :

Difficultés financières suite à un décès par maladie, suicide, hospitalisation du conjoint entraînant des frais de transport et d’hébergement, handicap lourd, divorce, financement des études des enfants orphelins de père, frais de déménagement suite à un changement de la situation familiale, etc.

Le montant des aides allouées.

Le montant des aides financières attribuées par l’AAMFG s’échelonne de 300 à1500 euros

Bénéficiaires des aides

Pour l’année 2010 :

Au cours de l’année 2010, 25 dossiers sont parvenus au Conseil National. Ces demandes ont connu une suite favorable et une aide immédiate pour 20 d’entre eux :

C’est ainsi, que 11 de ces aides ont été accordées à des veuves, 4 sont en rapport et concerne un handicap, 3 font suite à un décès par maladie et enfin 2 ont été au profit d’une aide pour les études des enfants.

A notre grand regret 5 dossiers n’ont pas pu être pris en considération, soit parce qu’ils ne correspondaient pas à nos critères de secours financier ou parce qu’ils ne relevaient pas du ressort de l’AAMFG.

Pour l’année 2011

Au cours de l’année 2011, 31 dossiers sont parvenus au Conseil National. Ces demandes ont connu une suite favorable et une aide immédiate pour 26 d’entre eux :

C’est ainsi que 19 de ces aides ont été accordées à des veuves, 6 sont en rapport et concerne un handicap, 5 font suite à un décès par maladie et enfin 1 a été au profit d’une aide pour les études des enfants.

A notre grand regret c’est encore 5 dossiers qui n’ont pas connu une suite favorable.

Pour l’année 2012 :

Au cours de l’année 2012, 38 dossiers sont parvenus au Conseil National. Ces demandes ont connu une suite favorable et une aide immédiate pour 35 d’entre eux :

C’est ainsi que 24 de ces aides ont été accordées à des veuves, 8 sont en rapport et concerne un handicap, et enfin  6 font suite à un décès par maladie.

Cette année c’est seulement 3 dossiers qui n’ont pas connu de suite favorable.

Murielle NOEL.

Vous pouvez télécharger une demande de formulaire à imprimer et à remplir avant envoi: