Articles

Le - Colonel Beltrame : un député réclame la mention “mort pour la France”

Par Auteur valeursactuelles.com / Lundi 11 février 2019 à 12:186

         Les funérailles du Colonel Beltrame aux Invalides, le 28 mars 2018 © PDN/SIPA

Fabien Di Filippo, député de la Moselle, souhaite voir l’extension au territoire national des critères accordant la mention “ Mort pour la France ”.

Honorer les militaires victimes du terrorisme. Le député de Moselle, Fabien Di Filippo, a écrit le 5 février à la Secrétaire d’État auprès de la ministre des armées Geneviève Darrieussecq, pour demande à ce que les militaires morts sur le sol français dans la guerre contre le terrorisme soient considérés « Morts pour la France ».

« Exécuté dans le cadre de ses fonctions sur le territoire »

À ce titre, le député tient à mentionner le Colonel Arnaud Beltrame, « qui s’est volontairement substitué à une femme prise en otage au cours de l’attaque terroriste du 29 mars 2018 à Trèbes et qui a succombé aux blessures reçues à cette occasion » mais n’est pas « mort pour la France »

« Il semble injustifiable que les militaires morts dans l’exercice de leurs fonctions et au service de leur pays, alors qu’ils agissaient pour sauver des vies, lutter contre la barbarie terroriste et nous protéger de fanatiques combattant la France, ne puissent être reconnus comme « Morts pour la France » au seul motif que leur décès a eu lieu sur le territoire national », explique Fabien Di Filippo. Pour l’heure, « seuls ceux qui sont décédés en temps de guerre ou lors d’une opération extérieure peuvent être considérés comme « morts pour la France » », précise-t-il.

Ainsi, le député de la Moselle souhaite que soient ajoutés deux critères à l’obtention de la mention : « Exécuté dans l’exercice de ses fonctions sur le territoire national et mort sur le territoire national au cours d’une opération effectuée dans le cadre de ses fonctions. »

Sourcewww.valeursactuelles.com

Partagez cet article !