Articles

Le - De la SPA à la gendarmerie de Lunel : Simba, une recrue qui a du chien

De la SPA à la gendarmerie de Lunel : Simba, une recrue qui a du chien

C’est une belle histoire, comme les affectionnent les amis des bêtes : un jeune chien qui était dans une cage du chenil de la SPA de Villeneuve-lès-Maguelone, après avoir été battu et abandonné par son maître vient d’intégrer le groupement de gendarmerie de l’Hérault.

Cette nouvelle recrue s’appelle Simba, un berger hollandais de 14 mois. C’est un militaire en poste à la compagnie de gendarmerie de Lunel qui a découvert le talent de Simba. Ce gendarme, membre du groupe d’investigations cynophiles -GIC 34- de Lunel a eu un sacré flair, puisque Simba fait l’unanimité.

Il attend son guide

L’excellente collaboration entre les gendarmes de l’Hérault et la SPA d Villeneuve-lès-Maguelone a permis qu’il vienne s’essayer dans la maréchaussée. Il a réussi ses classes. Après une période de test à Lunel et une validation d’examens par le centre national d’instruction cynophile de la gendarmerie de Gramat, dans le Lot, ce jeune chien curieux, attachant et obéissant, est désormais en mesure de s’engager au service des citoyens.

“Il est promu à un bel avenir pour répandre la devise de Gramat : « Toi et moi pour eux ». Il donne un beau sens à sa vie de chien et attend désormais avec impatience son gendarme, guide bienveillant pour sa vie future. Il a déjà trouvé ses marques”, se félicite t-on à l’état-major du groupement de gendarmerie de l’Hérault, à Montpellier. À la compagnie de Lunel, à la caserne Vauban, il fait l’admiration des militaires et de leurs familles.

On l’aurait surnommé Simba le fouineur !

Simba : de la SPA à la gendarmerie. Photo Gendarmerie de l’Hérault.

Sourcee-metropolitain.fr

Partagez cet article !