Articles

Le - Intelligence artificielle : signature d’une chaire entre la gendarmerie nationale et l’ISEP

Accueil

Intelligence artificielle : signature d’une chaire entre la gendarmerie nationale et l’ISEP

Auteur : Service de la transformation – publié le 27 septembre 2021

© SIRPA – GAV M.A SAILLET

Le 23 septembre 2021, à la DGGN, le général de brigade Gilles Martin, sous-directeur des compétences, a signé un accord de coopération « Chaire IA et Sécurité » avec l’Institut Supérieur d’Électronique de Paris (ISEP). Objectif : allier les savoirs académiques aux sujets opérationnels.

Le 23 septembre 2021, à la DGGN (direction générale de la gendarmerie), le général de brigade Gilles Martin, sous-directeur des compétences, a signé un accord de coopération « Chaire IA et Sécurité » avec l’Institut Supérieur d’Électronique de Paris (ISEP). Avec ce projet porté par le service de la transformation, l’ISEP et la DGGN souhaitent réunir leur expertise, leur savoir-faire et leurs réseaux en liant l’intelligence artificielle et les enjeux de sécurité.

Le futur dès à présent

Inscrite pleinement dans la stratégie Gend20.24, cette chaire a pour ambition d’allier le savoir académique à des sujets très opérationnels.

Face à l’impérieuse nécessité d’innover dès aujourd’hui pour mieux protéger demain, l’objectif sera donc de réfléchir en commun sur diverses thématiques – comme le traitement automatique du langage, la classification des images, ou encore leur authentification-, de développer des méthodes objectives et éthiques d’anticipation des phénomènes criminels et de mieux appréhender les outils d’aide à la décision dans le processus opérationnel.

Au-delà des travaux de recherche, cette chaire permettra également d’accueillir des élèves ingénieurs au sein de la Gendarmerie et sera un véritable lieu d’échanges et de débats autour des usages de l’intelligence artificielle dans le domaine de la sécurité intérieure.

Source : www.gendinfo.fr

Partagez cet article !