Articles

Le - Journées européennes du patrimoine : l’art du partage

Journées européennes du patrimoine : l’art du partage

14 septembre 2018 – Par la capitaine Gaëlle Pupin

Que faites-vous ce week-end ? À l’occasion des journées européennes du patrimoine qui se dérouleront les 15 et 16 septembre prochains, la gendarmerie ouvre ses portes et partage son histoire et son savoir-faire.

En région parisienne, quatre sites vous accueillent :

– Tout le week-end, la Garde républicaine organise l’accès au quartier des Célestins de 9 h 00 à 18 h 00, sans interruption, pour une visite libre et gratuite. Les selliers, casquiers et maréchaux-ferrants présenteront également leur « savoir-faire » unique. Allez à leur rencontre !

– La région de gendarmerie d’Île-de-France ouvre les portes du fort de Charenton dimanche (attention seulement dimanche !). Laissez vous porter par une visite guidée au sein des remparts du fort de la fin du XIXe siècle, complétée par une exposition sur la guerre de 1914-1918et ses objets de collection.

– À Melun, vous pourrez découvrir le Musée de la gendarmerie nationale, ses collections permanentes et les expositions « témoins de la grande guerre » et « Honneur aux braves ! La croix de guerre ». Plus insolite, vous pourrez également avoir accès à ses coulisses ! Au programme : découverte des réserves, de la conservation, restauration d’armes et de documents anciens.

– Enfin le ministère de l’Intérieur ouvre les portes de l’Hôtel de Beauvau sur le thème du centenaire de la Grande Guerre. La gendarmerie nationale sera présente sous plusieurs aspects : orchestre de la garde républicaine, musique de la gendarmerie mobile, exposition de véhicules,… À ne pas manquer : une exposition d’uniformes du Musée de la gendarmerie nationale.

Parmi les manifestations organisées en province, la gendarmerie sera présente notamment :

– en Isère aux portes-ouvertes du palais de justice de Grenoble (animation de différents stands et diverses conférences afin de présenter les métiers et les matériels) ;

– en haute Saône, au palais de justice de Vesoul, où une exposition présente la Police technique et scientifique (PTS) ;

– dans les Côtes d’Armor : la Cob de Châtelaudren et BTA de Quintin ouvrent leurs portes ;

– dans le Finistère, à la préfecture de Quimper, où les métiers du ministère de l’Intérieur seront exposés ainsi qu’au palais de justice de Quimper, où des gendarmes vous présenteront la plateforme Perceval et leurs moyens de Police technique et scientifique (PTS) ;

– dans le Morbihan : ouverture du musée du général Guillaudot, à la caserne de Vannes ;

– dans le Var : l’Association des Collectionneurs pour la Sauvegarde du Patrimoine de la Maréchaussée à la Gendarmerie (ACSPMG), participe à différents événements à Toulon et à Carnoules (présentation de la gendarmerie du Var), à Cuers (exposition sur le centenaire de la Grande Guerre), à Draguignan (exposition « 1918, vers la victoire ») ainsi qu’au musée de la gendarmerie et du cinéma à Saint-Tropez (patrimoine de la gendarmerie).

Certaines écoles de gendarmerie vous ouvriront leurs portes :

– à Rochefort, l’hôtel de commandement accueillant le Commandement des écoles (CEGN) est ouvert pour des visites commentées par des guides conférenciers de la ville ;

– à Montluçon, l’école propose des visites guidées par les militaires de l’Arme ;

– à Fontainebleau, vous pourrez visiter la salle tradition.

Ces journées seront l’occasion de découvrir notre Institution, son patrimoine, ses traditions, et ses nombreux métiers.

Sourcewww.gendcom.gendarmerie.interieur.gouv.fr

 

Partagez cet article !