Articles

Le - La réserve de la Gendarmerie Nationale recrute !

La réserve de la Gendarmerie Nationale recrute !

Vendredi 29 novembre 2019 à 18:38 – Par Elodie RabelleFrance Bleu Berry

Dans le cadre des journées nationales du réserviste, la gendarmerie de La Châtre a ouvert ses portes afin de découvrir en quoi consistait l’activité de réserviste. Il sont 150 dans l’Indre qui viennent renforcer les 367 militaires.

Deux réservistes en patrouille dans une boulangerie de La Châtre
Deux réservistes en patrouille dans une boulangerie de La Châtre © Radio France – Elodie Rabelle

La Châtre, France

Ils sont anciens officiers à la retraite, ou bien issus de la société civile :  dans l’Indre, 150 réservistes ont décidé de mettre leur temps libre à disposition de la Gendarmerie Nationale. Ils apportent donc un soutien aux 367 gendarmes en poste dans le département. Ils sont appelés notamment en fin d’année pour patrouiller dans et aux abords des commerces.   France Bleu Berry a pu suivre deux d’entre eux, en mission, à la gendarmerie de La Châtre. 

Des renforts bienvenus 

Les réservistes de gendarmerie sont en moyenne sollicités une vingtaine de jours par an, notamment dans les périodes les plus propices aux délits : les vacances d’été, quand les citoyens laissent leur maison ; et lors des fêtes de fin d’année quand les commerces font leurs plus gros chiffres d’affaires. 

Christophe et Manon sont tous deux réservistes à La Châtre. Leur mission : effectuer des patrouilles dans les rues des communes et dans les commerces. « Ça rassure les commerçants de nous savoir présents, explique Manon, on en profite pour leur donner des conseils, on prend aussi des renseignements s’ils ont vu des comportements étranges. » 

Patrouiller, une mission laborieuse

Ces patrouilles sont effectuées de façon minutieuse mais peuvent être « rébarbatives » selon les mots de l’officier adjoint de commandement Jérome Perruzo qui rappelle leur caractère essentiel : « Ces patrouilles servent à ce que les gens nous voient, on prend beaucoup d’informations qui peuvent servir lors des enquêtes. Patrouiller, c’est la moitié de notre boulot, en période tendue, les réservistes sont très utiles pour les réaliser pour que les gendarmes professionnels s’occupent d’autres tâches ». 

Réserviste : un premier pas vers une vocation

Si certains réservistes sont d’anciens officiers à la retraite, d’autres sont de jeunes civils qui découvrent un univers et parfois leur vocation professionnelle. C’est le cas de Manon, 25 ans, cette intérimaire vient d’ailleurs de passer le concours en école de police : « devenir réserviste m’a permis de connaître la réalité derrière l’image que je me faisais du métier et a confirmer mon envie d’exercer parmi les forces de l’ordre ». 

La gendarmerie de l’Indre recrute de nouveaux réservistes. Pour postuler, vous pouvez vous rapprocher de la gendarmerie la plus proche. 

Elodie Rabelle

France Bleu Berry

Source : www.francebleu.fr

Partagez cet article !