Articles

Le - une cinquantaine de gendarmes mobilisés pour interpeller un forcené

Puy-de-Dôme : une cinquantaine de gendarmes mobilisés pour interpeller un forcené aux Martres-d’Artière

Dimanche 16 décembre 2018 à 21:51

Par Olivier VidalFrance Bleu Pays d’Auvergne et France Bleu

Un quinquagénaire a menacé ce dimanche après-midi des pompiers qui venaient le chercher à son domicile pour son hospitalisation en milieu psychiatrique. Le forcené assurait qu’il était armé. Une cinquantaine de gendarmes ont dû être mobilisés. L’individu s’est rendu en début de soirée.

Le domicile du forcené aux Martres-d'Artière

Le domicile du forcené aux Martres-d’Artière © Radio France – Olivier Vidal 

C’est vers 17h que les pompiers se rendent au domicile du quinquagénaire, Chemin du Creux de Gueret aux Martres-d’Artière. Arrivés devant le portail noir de la maison, les pompiers ne peuvent pas entrer : le portail est fermé à clé. A ce moment-là, l’homme, qu’ils viennent chercher pour une hospitalisation, menace de leur tirer dessus s’ils pénètrent dans la propriété.

Les sapeurs pompiers appellent donc les gendarmes. Très vite une cinquantaine de militairessont déployés sur site. Le maire de la commune, Vincent Raymond,  se rend également sur place et s’adresse directement à l’individu qu’il connait.

Le maire des Martres-d’Artière sur place pour raisonner l’individu

Après quelques deux heures d’opération, l’homme âgé de 52 ans se rend. Il n’était pas armé. Il est interpellé par les gendarmes qui le conduisent vers une unité spécialisée du centre hospitalier Gabriel-Montpied.

Selon sa nièce, présente sur les lieux dans la soirée, l’homme traversait une période difficile avec d’importants problèmes personnels qu’il n’arrivait pas à surmonter.

Partagez cet article !