Articles

Le - Accueillis par un homme armé d’un fusil, les gendarmes découvrent un arsenal à son domicile

Jura : Accueillis par un homme armé d’un fusil, les gendarmes découvrent un arsenal à son domicile

Y.C. – 20 mai 2020, 20h35 │ MAJ : 20 mai 2020, 20h35

Grenade, fusils, armes de poing, couteaux… Les gendarmes du Jura ont fait une surprenante saisi chez un octogénaire. (photo Gendarmerie Nationale)

Les gendarmes du Jura ont découvert un impressionnant stock d’armes chez un octogénaire jugé « irascible » et qualifié d’« original du village » par ses voisins.

En intervenant au domicile de cet habitant d’Arinthod (Jura) à la suite d’un conflit de voisinage, les gendarmes ne s’attendaient pas à faire cette découverte. Ils ont mis la main sur un véritable arsenal, indiquent-t-il sur Facebook.

D’abord accueillis par l’octogénaire fusil en main, les militaires l’ont interpellé puis mené une perquisition dans son habitation, relate Sud Ouest.

Ils ont saisi : une grenade, 25 fusils, 36 armes de poing, 88 couteaux de chasse, 2 arbalètes, 3 Katana (des sabres japonais, ndlr), 7 cannes épée, 1 shocker électrique, 1 matraque électrique, près de 80 kilos de munitions de tous calibres. La totalité de ces armes sera détruite, a indiqué le procureur de la République de Lons-le-Saunier, Lionel Pascal.

« Cet homme a peur »

« Cet homme n’est pas collectionneur, ni un trafiquant d’armes : il a peur. C’est quelqu’un qui, parce qu’il est dans une relation conflictuelle avec tout le monde, a ressenti le besoin d’avoir plein d’armes pour se protéger, mais on ne sait pas de quoi », expliqué le magistrat.

« Ce couple vivait dans son monde, en marge de beaucoup de choses. Ils ont surtout besoin d’aide », a-t-il ajouté.

Une enquête a été ouverte et les gendarmes tentent désormais de déterminer l’origine de ces armes. Le degré de responsabilité de l’octogénaire doit être évalué par une expertise psychiatrique, qui a été requise. L’homme est considéré par ses voisins comme « l’original du village », et jugé particulièrement « irascible », a indiqué le procureur de la République.

Source : actu17.fr

Partagez cet article !