Articles

Le - Deux gendarmes, entrainés par le GIGN, forment des élus…

Société

Dossier : Le + info de France Bleu Bourgogne

Côte-d’Or : deux gendarmes, entrainés par le GIGN, forment des élus à répliquer face aux agressions

Lundi 4 octobre 2021 à 4:35 – Par Cédric HermelFrance Bleu BourgogneFrance Bleu

Saint-Jean-de-Losne

Une dizaine d’élus côte-d’oriens ont reçu une formation particulière ce vendredi 1er octobre, à Saint-Jean-de-Losne : celui de la négociation. Deux gendarmes formés par le GIGN leur ont dispensé une formation pour lutter contre les incivilités.

Un négociateur formé par le GIGN entraine des élus côte-d'oriens à répliquer aux incivilités.
Un négociateur formé par le GIGN entraine des élus côte-d’oriens à répliquer aux incivilités. © Radio France – Cédric Hermel

Une dizaine d’élus côte-d’oriens sont assis dans une salle de Saint-Jean-de-Losne, ce vendredi 1er octobre. Face à eux : deux gendarmes formés par le GIGN, l’unité d’élite de la gendarmerie, leur apprennent comment négocier. Objectif : lutter contre les incivilités. 

À lire aussi Une formation avec le GIGN pour apprendre aux élus de Haute-Saône à riposter en cas d’agression

Des élus moins sereins depuis quelques mois

Les élus sont de plus en plus victimes d’agressions depuis quelques années. Selon un rapport du Sénat, les incivilités contre les maires et leurs adjoints ont augmenté de 23% en 2020, en France. En tout, 1.276 actes ont été recensés contre 505 maires et 60 parlementaires. Marie-Line Duparc, la maire de Saint-Jean-de-Losne, en a vécu un : « J’ai pense qu’une personne était en difficulté en bas de chez moi un soir, du coup je suis descendue. Je lui ai demandé si elle avait besoin d’aide et puis d’un seul coup elle s’est levée et s’est jetée sur moi« , raconte-t-elle.

D’autant que plusieurs maires ont été victimes d’agressions ces derniers mois en Côte-d’Or : Jean-Claude Girard à Ouges le 23 mai dernier ou encore Sébastien Sordel, à Tréclun, le 17 juillet 2020.

« Les élus ont envie de vivre leur mandat sereinement », analyse Ludovic Rochette, président de l’AMF 21

Le constat est le même pour André Montelle, premier adjoint à la mairie de Gilly-les-Citeaux, dont un des collègues a été agressé après avoir dit qu’il faisait partie de l’équipe municipale. « On voit qu’il y a des élus qui ont besoin de ce genre de formations, au cours de leur mandat, même pour les plus expérimentés. Les élus ont envie de vivre leur mandat sereinement« , analyse Ludovic Rochette, le président de l’Association des Maires de Côte-d’Or, qui a déjà reçu la formation. 

Le dialogue au cœur de la formation dispensée par les gendarmes 

Résultat, quatre formations ont été dispensées depuis plusieurs mois, les deux premières à Pouilly-en-Auxois et Is-sur-Tille. Ce sont des négociateurs formés par le GIGN (Groupe d’Intervention de la Gendarmerie Nationale) qui se chargent de transmettre une partie de ce qu’ils ont appris. « L’objectif, c’est leur donner quelques petites bases pour travailler, écouter les gens, pour leur permettre de donner leur ressenti, explique le lieutenant Nicolas. L’autre but de remettre de l’huile dans une discussion de façon à apaiser les tensions. » Résultat, après deux heures de cours, les maires passent de la théorie à la pratique, avec un gendarme dans le rôle de l’habitant excédé et un maire dans son propre rôle.

📻 ÉCOUTEZ un extrait de cette formation spéciale du GIGN

Vidéos | AAMFG

Jeux de rôles : une discussion musclée entre un gendarme et un maire.

Voilà pour les grandes lignes. Le militaire n’en dira pas plus, car ce qu’il a enseigné aux maires est en grande partie top secret. Mais ce qu’on peut vous dire, c’est que les militaires insistent sur la discussion et le sang-froid pour permettre de désamorcer une situation qui peut être parfois très tendue. Près de 10% des maires de Côte-d’Or ont reçu cette formation de la gendarmerie, selon Ludovic Rochette.À lire aussi Violences contre les élus en Côte-d’Or : des formations pour mieux gérer les tensions sur le terrain

Cédric Hermel

Cédric Hermel

France Bleu Bourgogne

Source : www.francebleu.fr

Partagez cet article !