Articles

Le - l’appel à témoins des gendarmes

Prof de sport tuée dans les Yvelines : l’appel à témoins des gendarmes

Photo d’illustration. Un gendarme. JPstock / Shutterstock.

Cinq jours après la mort d’une enseignante de 46 ans chez ses parents à Cernay-la-Ville, les gendarmes n’ont toujours pas retrouvé le suspect ni sa voiture. Un appel à témoins vient donc d’être lancé par les militaires.

Vendredi dernier, nous avions rapporté ces faits survenus la veille. L’agression d’une femme à l’arme blanche alors qu’elle se trouvait au domicile de ses parents, à Cernay-la-Ville (Yvelines). On parlait alors d’une femme de 48 ans, il semble désormais qu’Isabelle Jaubert était âgée de 46 ans. Le marteau comme arme n’apparaît pas non plus avoir été confirmé.

Rappelons que les parents de la victime avaient été hospitalisés après avoir tenté de s’interposer. L’auteur présumé des coups serait un homme d’une cinquantaine d’années dont la quadragénaire, prof de sport au lycée de Rambouillet, était séparée depuis deux ans. Un suspect qui, cinq jours après le drame, demeure introuvable de même que sa voiture.

Tuée à Cernay-la-Ville : le suspect et sa voiture introuvables

Cité par nos confrères du Parisien, les gendarmes s’en remettent désormais aux regards vifs et acérés de la population via un appel à témoins : “Suite à l’homicide perpétré le 24 janvier 2019 vers 8 heures à Cernay-la-Ville, le suspect s’est enfui en Renault Captur noir avec le toit beige immatriculé CY-602-EF. Malgré les recherches entreprises, il n’a toujours pas été retrouvé”.

Toute personne ayant vu cette personne ou son véhicule ou s’estimant en possession d’éléments pouvant aider à localiser l’un ou l’autre est invitée à contacter la Brigade des recherches de la gendarmerie de Rambouillet au 01.61.08.61.50.

Les recommandations de la gendarmerie

Les militaires appellent ces témoins à ne pas faire entrave à leur action, et ainsi, à se limiter à leur devoir de signalement :

“Ne cherchez pas à interpeller une personne éventuellement présente à l’intérieur, c’est le travail des forces de l’ordre. Signalez sans délai et le plus précisément possible sa position. Ne touchez à rien pour préserver les éléments de preuve, les traces et les indices.”

Sourcewww.24matins.fr

Partagez cet article !