Articles

Le - Le voleur à moto blesse un gendarme en s’enfuyant

Le voleur à moto blesse un gendarme en s’enfuyant

Mercredi, une patrouille de la gendarmerie repère un individu circulant sur une moto volée, près de Saint-Sulpice-le-Guérétois. Ils le suivent et le dépassent, près de La Brionne, au lieu-dit « Mériguet ». Le militaire qui conduit le fourgon descend et tente de s’interposer. Le voleur force le passage en blessant le gendarme à une jambe et en détériorant la porte du véhicule. Mais sa moto glisse dans l’herbe humide, entraînant le pilote dans sa chute. L’homme se relève et s’enfuit à pied, poursuivi par les deux gendarmes.

Déjà dix-huit ans de prison purgés

Appelés en renfort, des motards de l’EDSR et des gendarmes mobiles arrivent en sens inverse. Le fuyard essaie alors de se réfugier dans une propriété privée mais est rapidement ceinturé et menotté. Il est aussitôt placé en garde à vue à la brigade de Sainte-Feyre. Il s’agit d’un homme âgé de 40 ans, sans domicile fixe mais qui a des attaches dans la Creuse et le Tarn, département où la moto a été dérobée.

Bien connu de la justice creusoise, fort d’un casier judiciaire conséquent – il a déjà purgé dix-huit années de prison pour des délits divers allant du vol aux stupéfiants – il a été présenté jeudi, au parquet de Guéret sous la surveillance armée du Psig de Guéret (voir notre édition d’hier), les autorités craignant qu’il ne tente de s’enfuir du tribunal. À l’issue de son audition, il a été placé en détention à la maison d’arrêt de Guéret.

Cet individu attend de purger les quarante mois de prison pour lesquels il a déjà été condamné. Lors de sa prochaine comparution, il sera notamment poursuivi, en récidive légale, pour violences aggravées par deux circonstances, usage d’une arme par destination (la moto) et blessure faite à un militaire dans l’exercice de ses fonctions. À noter que le militaire blessé, touché au tibia, s’est vu délivrer une ITT de trois jours.

Source: http://www.lepopulaire.fr  Publié le 11/01/2013.

Partagez cet article !