Articles

Le - Loire-Atlantique : Sa voiture volée prend feu, il s’enfuit puis agresse des gendarmes

Loire-Atlantique : Sa voiture volée prend feu, il s’enfuit puis agresse des gendarmes

VIOLENCE Les gendarmes ont eu un mal fou à maîtriser cet individu, bien connu de la justice

David Phelippeau Publié le 11/11/20 à 14h55 — Mis à jour le 11/11/20 à 14h55

Une voiture de gendarmerie. (illustration) — FRED SCHEIBER/SIPA

L’affaire est rapportée par le compte Facebook des gendarmes de Loire-Atlantique. Dimanche, un véhicule est accidenté vers 8h30 devant le rond-point de la gendarmerie de Sainte-Pazanne. Le conducteur parvient à s’extraire de la voiture qui est en train de prendre feu. Sous les yeux d’un gendarme, l’individu prend la fuite.

Vingt minutes plus tard, l’homme est repéré par une patrouille de la brigade. D’abord calme, l’homme de 20 ans, refuse de monter dans le véhicule de gendarmerie puis se rebelle en frappant une première fois au visage un gendarme. Il poursuit par des coups de pied et de poing sur les deux militaires. Finalement maîtrisé, il les menace et crache au visage de l’un d’eux en annonçant qu’il a le VIH ainsi que le Covid-19

Le conducteur convoqué devant la justice en décembre

L’enquête de gendarmerie montre que l’homme, déjà connu de la justice, venait en fait de voler la voiture et de provoquer un premier accident matériel. Deux certificats d’incapacité temporaire de travail, de trois et cinq jours, ont été délivrés aux deux gendarmes blessés. Lesquels ont déposé une plainte ainsi que six de leurs collègues.

Le mis en cause a été convoqué en décembre pour ces différents faits réalisés en récidive : outrage, rébellion, violence, défaut de permis, vol de véhicule, vol et refus de se soumettre aux vérifications. A cela s’ajoutent, l’apologie du terrorisme lors de ses menaces et le défaut de maîtrise pour l’accident.

Source : www.20minutes.fr

Partagez cet article !