Articles

Le - Perros-Guirec. Pascal Tissier, expert de la scientifique et romancier

Perros-Guirec. Pascal Tissier, expert de la scientifique et romancier

L’ancien gendarme a connu la montée en puissance de la police scientifique dans les années 1980 sur l’affaire du petit Grégory. L’expert, devenu romancier, organise le Salon du polar, dimanche 13 septembre 2020, à Perros-Guirec (Côtes-d’Armor). La veille, samedi 12 septembre, à 20 h, il animera une conférence.

Ses nombreuses rencontres et l’expérience de Pascal Tissier se retrouvent dans ses polars et ses thrillers.
Ses nombreuses rencontres et l’expérience de Pascal Tissier se retrouvent dans ses polars et ses thrillers. | OUEST-FRANCE

Pascal Tissier a commencé sa carrière à la gendarmerie, en 1974 : « On était formé à droite et à gauche, moi à Lausanne, d’autres à Scotland Yard. Je suis entré dans le labo en 1990. » Il rejoint alors l’Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale (IRCGN), puis devient expert auprès la cour d’appel de Paris, de 1992 à 1999, puis à Aix-en-Provence. Une expérience très formatrice. Par la suite, il sera formateur, notamment en Afrique au service du ministère des Affaires étrangères.

Quand il pense faire valoir ses droits à la retraite, il est rappelé par un laboratoire privé et devient expert consultant à l’Institut français des empreintes génétiques.

Aujourd’hui, c’est le virage du roman qui est son moteur, de retour sur les terres de ses ancêtres il y a trois ans (sa généalogie remonte à Charlemagne, avec une famille noble fondatrice du village de Rostrenen). « On a beaucoup voyagé, on a senti le besoin de se poser près de nos racines. On se sent enfin chez nous », explique-t-il.

« J’écris sur ce qui est en marge de notre société »

Parallèlement, le grand lecteur, professionnellement cantonné à une rédaction austère de rapports, commence à écrire. « Les rencontres m’ont poussé à me rendre compte que j’avais vécu beaucoup de choses. Cela a donné neuf romans, publiés aux éditions De Borée, dans une ambiance polar, avec un peu d’ésotérisme », détaille celui qui a une nouvelle série en cours (trois opus déjà écrits en attente d’un nouvel éditeur), dont les éléments se passeront en Bretagne… « J’écris sur ce que je connais, toujours en rapport avec la vérité, avec ce qui est en marge de notre société. »

Toujours en train d’écrire, de prendre des notes, faire des recherches, il arrive que Pascal Tissier repère des erreurs techniques dans les textes des auteurs qu’il apprécie : « De très bons auteurs peuvent être à côté de la plaque. Pour les gens du métier, c’est gênant », s’amuse le professionnel, qui parle d’une passion qui le dévore et le construit.

Parallèlement, il a organisé huit salons du livre à Saint-Maximin-la-Sainte-Baume, une expérience qu’il met aujourd’hui à profit pour le Salon du polar à Perros, où il s’est concentré sur les auteurs du grand ouest, rencontrés sur d’autres salons, en cette période où les auteurs sont souvent privés de rencontre avec leur public, conditions sanitaires obligent.

« C’est fort ce qu’ils font maintenant »

« Ce salon est une première pierre à l’édifice, il va grandir », se projette l’auteur, conscient des besoins des romanciers d’être confrontés à leurs lecteurs. Beaucoup de candidats n’ont d’ailleurs pas pu être retenus, faute de place dans les conditions actuelles.

L’expert animera une conférence au palais des congrès où il abordera les questions de génétique, la police scientifique de l’antiquité à nos jours, « je suis toujours en liaison avec mon groupe de l’IRCGN, c’est mon carburant. Récemment ça a pas mal évolué, c’est fort ce qu’ils font maintenant. »

Samedi 12 septembre 2020, à 20 h, au palais des congrès de Perros-Guirec, conférence de Pascal Tissier. Le Salon du polar, se tiendra dimanche 23 septembre, au palais des congrès. Entrée gratuite.

Source : www.ouest-france.fr

Partagez cet article !