Articles

Le - Vidéo : un secours helico en montagne

Toujours aussi impressionnantes, les images d’un secours du PGHM de Chamonix
Texte LOÏC GIACCONE Vidéo NICOLAS DERELY
LE 7 JANVIER 2019
Voici quelques images filmées par Nicolas Derely le 2 janvier dernier lors d’une sortie de ski de randonnée au col d’Anterne, dans le massif du Giffre (Haute-Savoie). L’un des participants, Bruno, s’est malheureusement blessé au genou lors d’une conversion et a été évacué par une équipe médicalisée (comprenant une médecin de l’hôpital de Chamonix) du PGHM (Peloton de Gendarmerie de Haute Montagne)

Rien d’exceptionnel à ces images, au sens où il s’agit du quotidien de ces personnes qui interviennent plusieurs fois par jour tout au long de l’hiver. Nous tenions seulement à vous les partager car cela reste toujours aussi impressionnant, et permet de se rendre compte de la chance que nous avons d’avoir ces anges gardiens nous permettant à tous de profiter de la montagne, en toutes saisons. Nous souhaitons également une bonne convalescence à Bruno.

Sur le sujet sur skipass : le Guide du ski hors-pisteSki secours et assurances : comment ça marche ?

Vidéo 1 : Dépose des secouristes sur le lieu de l’accident. 

Vidéo 2 : Pendant le conditionnement de la victime.

Vidéo 3 : Récupération des secouristes et évacuation. 

DOSSIER : France Bleu Montagne

VIDÉO – Les images époustouflantes de l’intervention de l’hélicoptère de la gendarmerie lors d’un secours en montagne

Le peloton de gendarmerie de haute montagne de Chamonix est intervenu au col d’Anterne (Haute-Savoie) pour récupérer un randonneur blessé au genou mercredi. Les images de l’intervention de l’hélicoptère de la gendarmerie sont impressionnantes. Le pilote de l’appareil nous a expliqué sa manœuvre.

L'hélicoptère du PGHM de Chamonix en intervention périlleuse le 2 janvier 2019

L’hélicoptère du PGHM de Chamonix en intervention périlleuse le 2 janvier 2019 – © Nicolas Derely (capture d’écran Facebook) 

Le nez de l’hélicoptère est collé à la pente enneigée. Les pales de l’EC 145 de la gendarmerie frôlent le manteau blanc. Aux commandes ce jour-là, le 2 janvier, le lieutenant Jean-François Martin, 46 ans. Le pilote de la section aérienne de la gendarmerie cumule plus de 5000 heures de vol et depuis six années à Chamonix. « Cette manœuvre s’appelle un appui patin », explique-t-il. « Cela n’a rien d’extraordinaire. »

« Sacré pilote »

Si cette manœuvre est routinière pour les pilotes de la gendarmerie qui travaillent avec les secouristes du PGHM de Chamonix, elle a impressionné de nombreux internautes. Repérées par plusieurs sites internet spécialisés (skipass.comtheriderpost.com …), les images de ce secours ont largement été commentées sur les réseaux sociaux. « Quelle maîtrise ! »« sacré pilote »« du grand art »… Une salve de compliments superflue estime le lieutenant Jean-François Martin.

« On enseigne cette manœuvre à tous les pilotes qui passent la qualification montagne. » Elle permet de débarquer et d’embarquer le personnel de manière très rapide. « C’est juste très bien pour la gendarmerie, celle donne une belle image », conclut l’officier.

Les images de ce secours ont été tournées par Nicolas Derely. Le 2 janvier avec un groupe d’amis, il effectuait une sortie de randonnée à ski dans le secteur du col d’Anterne (2.257 m dans le massif du Giffre) durant laquelle l’un des participants s’est blessé au genou. 

Partagez cet article !