Articles

Le - Hit, le chien miraculé, adopté par les gendarmes

  • VENDREDI 09/10/2020 à 15H35
  • ORANGE

Orange : Hit, le chien miraculé, adopté par les gendarmes

Le malinois avait été recueilli en piteux état lors d’une perquisition à Bollène

Par Jonathan SOLLIER

Dressé par les maîtres-chiens de la Compagnie, il partira bientôt en formation pour devenir chien pisteur ou renifleur.
Dressé par les maîtres-chiens de la Compagnie, il partira bientôt en formation pour devenir chien pisteur ou renifleur.PHOTO J.S.

Nous sommes au mois de mai, juste après le déconfinement. Une opération de police judiciaire liée à la recherche de stupéfiants est organisée à Bollène, impliquant plusieurs perquisitions.

La suite, c’est la gendarme Monica, de la brigade cynophile d’Orange qui la raconte : « En fin de journée, nous cherchions quelqu’un dans un appartement. Il était susceptible d’avoir un chien et je me suis donc placée devant la porte. Je me tenais prête à voir un monstre. Mais lorsque la porte a été ouverte, on a surtout été écoeurés par une forte odeur. L’appartement était jonché d’excréments. J’ai fait le tour et c’est en tirant le lit que nous l’avons trouvé, prostré. Il ne bougeait plus. Je croyais même qu’il était mort.« 

Il, c’est Hit, un bébé malinois d’à peine 4 mois. « Je l’ai pris dans les bras, sorti et réhydraté, il était vraiment dans un sale état, poursuit la maître-chien. Mais l’avantage, c’est qu’à cet âge, les chiens reprennent vite du poil de la bête. Nous avons ensuite contacté la police municipale pour que le chien soit pris en charge par la SPA. » L’histoire du chien miraculé avec la gendarmerie aurait pu s’arrêter là, mais l’enquête en avait décidé autrement. « Son maître partait en garde à vue et il n’avait personne pour s’occuper de Hit, explique la gendarme. Nous l’avons donc pris en familled’accueil à la Compagnie. Ça ne se fait jamais, nous n’avons les chiens qu’à partir de 10 mois, déjà formés. Il a donc fallu s’organiser.« 

Une chaîne de solidarité se met alors en place avec une cagnotte pour payer les croquettes et les frais vétérinaires du malinois. Les maîtres- chiens lui conçoivent une niche et commencent à le familiariser avec le monde extérieur, à travers des balades sur les marchés ou dans les centres commerciaux. Une vraie préformation pour l’apprenti chien gendarme : « On commence à lui faire sentir l’odeur humaine et il a déjà beaucoup de potentiel comme chien de piste.« 

Si tout se passe bien, dans deux mois, Hit rejoindra Gramat, dans le Lot, pour débuter sa vraie formation de chien pisteur ou renifleur. Il quittera donc Orange et ses anges gardiens pour une nouvelle vie avec un nouveau maître-chien. Avant, on lui souhaite, de commencer une carrière riche en enquêtes réussies, dans une nouvelle brigade.

Source : www.laprovence.com

Partagez cet article !